Atreus, un Chaman idéaliste & convaincu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Atreus, un Chaman idéaliste & convaincu

Message  Atreus le Mar 2 Fév 2010 - 17:19



A.T.R.E.U.S

Nom : Atreus
Race : Draeneï
Sexe : Masculin
Lieu de naissance : Telaar, dans la région de Nagrand.
Âge [ Draeneï ] : 30 ans
Âge [ Humain ] : 23 ans

Classe : Chaman
Alignement : Neutre Bon

Situation familiale : Fiancé avec Cixii.
Rang-social : Très modeste.
Religion : Atreus n'a pas de religion particulière. Il porte un profond respect pour les Forces de la Nature qui pour lui ne doivent pas être considérées comme des divinités à part entière mais comme faisant partie intégrante de chacun. Pour lui, le monde est façonné par l'équilibre de ces forces.

Signe particulier
: Coiffure complètement loufoque, cheveux rarement coiffés ; Un "monocle bionique" l'accompagne tous les jours, remplaçant un œil rendu déficient (mais pas aveugle) par un combat ayant mal tourné ; Toujours bien fringué ; Cynique & ironique à souhait.
Attitude : Beaucoup de monde le cerne comme quelqu'un de très sociable, rieur et cool. C'est en effet ce qu'il est. Selon les jours. Il peut très bien être le parfait gentleman, comme le gros bourrin ou encore comme l'érudit qui trépigne de trouver ce qui lui trotte dans la tête. On le prend souvent pour un "fou-fou". De plus, il nourrit aucune haine particulière à tel ou tel peuple car, profondément connaisseur d'Azeroth, il ne juge pas sur les préjugés et les ragots. Mais il reste ferme, passionné et violent quand il s'agit de justice, que ce soit contre les ennemis de l'Alliance ou non.
Phobie(s) : Perdre sa bien-aimée - Devenir amnésique.
Loisir(s) : Parcourir le monde d'Azeroth de long en large - Déconner avec ses amis - Fouiller des ruines à la recherche d'objets anciens et magiques - Faire le "fou-fou".



Background

Atreus, considéré comme jeune parmi ses semblables Draeneï, est né dans une famille modeste. Très tôt, le Monde le fascine : les arbres, la roche, l'eau, le vent... La Nature qui l'environne l'émerveille. A l'âge de 20 ans, alors que son peuple vit en communion avec les tribus orcs sur Draenor, l'actuelle Outreterre, il fait la connaissance de Woo'gin, un vieil Orc Chaman. Ce dernier, grand voyageur passionné, trouve en Atreus un jeune avide de culture. Attendrit par la volonté et la détermination du jeune draeneï, il lui enseigne l'art chamanique durant de longs mois.

Jusqu'à ce que la Guerre éclate. Les Orcs, aveuglés par la sombre magie de Kil'Jaeden, devinrent hostiles au peuple Draeneï. Des hordes d'orcs se rassemblèrent et attaquèrent en masse les populations draeneï. Ces dernières furent décimées et la décision fut prise d'embarquer dans le Satellite Naaru retrouvé, l'Exodar. Atreus, ayant vu Woo'gin mourir sous ses yeux pour avoir résister au pouvoir néfaste, rejoignit les rangs des Défenseurs d'Argus, protégeant les populations draeneï se dirigeant vers l'Exodar. L'exode fut long et périlleux car les orcs, de plus en plus puissants, lancaient des raids agressifs et sanglants. Protégeant de justesse sa famille, Atreus embarqua enfin au sein de l'Exodar. Et le long voyage vers Azeroth débuta...

L'arrivée du Vaisseau-Monde en Azeroth fut fracassante. S'écrasant sur l'Île de Brume-Azur, les Draeneïs se ressaisirent rapidement, pactisant avec l'Alliance pour se redresser économiquement et bénéficier d'alliés puissants. Atreus et ses parents s'installèrent sur la façade méridionale de l'île où ils construisirent un petit logis confortable. Mais Atreus les abandonna rapidement pour se consacrer pleinement au Chamanisme. Depuis la mort de son mentor, sa foi avait été fortement affecté. De profonds liens avaient unis les deux chamans et le jeune draeneï avait eu du mal à se remettre de sa mort. Mais le long périple et sa famille l'aidèrent à en faire le deuil. Et sa passion et sa détermination n'avait jamais été aussi puissante. En souvenir de Woo'gin, il se fixa comme objectif d'explorer chaque coin de l'Univers et d'aller encore plus loin dans la voie du Chamanisme.

Ainsi le jeune Atreus se lança à la conquête de cette nouvelle terre... Azeroth. Son voyage débuta en Kalimdor, continent proche de l'île de Brume-Azur, avant de se tourner naturellement vers les Terres de l'Ouest. Il rencontra au gré de ses voyages toute sorte de gens. De l'humain racoleur au nain complètement givré, de l'orc agressif à l'elfe de sang séductrice, en passant par le tauren calme et tranquille... Toutes ces rencontres furent pleines de surprises, bonnes ou mauvaise, et très enrichissantes. Par sa profonde connaissance des diverses peuplades vivant en Azeroth, Atreus ne nourrissait pas une haine profonde pour la Horde, la faction adverse, malgré ses nombreux combats contre ces membres. Pourquoi ? Il avait appris que la guerre, la vengeance et la haine menaient à la destruction. Et pour lui, la destruction était inconcevable car elle porte atteinte à la Nature même du Monde. Si la Nature est détruite, l'équilibre des éléments n'est plus et... C'est la fin.


* * *

Ce qui nous mène au moment où sa vie prit une autre tournure, heureuse cette fois-ci. Cela remonte à un peu plus de 2 ans. Atreus était de passage à Hurlevent, rendant visite à un de ses vieux amis, Jorgen. Ah Jorgen... Un sacré type celui-là. Un pécheur exceptionnel et un caractère en béton. Allez le voir quand vous passez par Hurlevent. Il pêche toute la journée en contrebas de l'entrée de Hurlevent. Hum bref ! A cette époque, les voyages d'Atreus devenaient de plus en plus couteux et il avait temporairement arrêté de parcourir le monde pour se mettre à son compte en tant que mercenaire, offrant ses services au plus offrant, tout en refusant toute offre qu'il considérait comme contre nature. Ainsi il reçut un message, peu de temps après son arrivée en ville, venant de Maître Mathias Shaw. Maître Shaw, le maître assassin et commandant du SI.7 de Hurlevent. Un personnage qu'il n'avait jamais rencontré mais dont il savait beaucoup de choses. Intrigué, il appris par la bouche même de Shaw qu'il avait été réquisitionné par les autorités pour accompagner une riche et noble Draeneï dans une mission spéciale. Ne l'enchantant guère, Atreus accepta tout de même. La noble Draeneï qu'il accompagnait se prénommait Cixii et elle était aussi hautaine et glaciale que son rang. Malgré cela, quelque chose naquit entre eux-deux. Les piques et railleries qu'ils s'envoyaient constamment cachait leur envie d'en savoir plus sur l'autre. Il se cherchaient, attirés l'un vers l'autre, malgré les avis contraires de leurs esprits. Puis ce fut tout. Ils se croisèrent bien deux ou trois fois par la suite mais ils ne firent rien. Aucunes réactions. Atreus tenta de ne pas prêter attention à ce « quelque chose » qui enflait en lui et repartit en voyage.

Ses pas le conduisirent jusqu'aux Salines, où il désirait rencontrer certains gnomes, pionnier dans l'art de la mécanique et de l'ingénierie. Ah oui, j'avais oublié. Après sa passion pour la nature, un Troll lui avait fait découvrir les joies de la technologie et de l'énergie et, depuis, il passait de temps en temps des heures à créer des plans de machines destinés à améliorer le confort en polluant moins. Bref. Après quelques jours passaient en bonne compagnie, le jeune Chaman décida de pousser jusqu'à Gadgetzan. La région des Tanaris l'avait toujours attiré. Ces déserts, ces ruines de toute beauté, ce littoral si particulier... Le Draeneï décida de passer la nuit dans la ville gobeline. La nuit était claire et fraîche. Parfait pour une petite balade. Le Draeneï emporta ses armes, plus par nécessité qu'autre chose. En effet, les Tanaris étaient réputés pour être une région très conflictuelle entre la Horde et l'Alliance. Après quelques hésitations (et un bandit boiteux en moins), le Chaman tourna son regard vers l'Est, vers la Grande Mer. Son choix était fait.

Le voyage jusqu'au littoral Est des Tanaris prit à Atreus environ une heure. Il avait décidé d'y aller à pieds, respirant l'air pur et les embruns de plus en plus perceptibles. Cette odeur le fit frissonner. Il aimait la mer. Ses pas le menèrent enfin jusqu'aux dunes bordant les plages de sable blanc. La vision de la Lune se reflétant dans l'eau sombre était... Magique. Et cette petite brise fraîche... Un cri perça le doux bruit des vagues. Atreus sursauta et chercha d'où provenait cet appel. Des bruits d'explosions et de lames s'entrechoquant se fit entendre. Tout près. Le Chaman se transforma rapidement en loup et se précipita vers l'origine du combat. Vite. Plus vite ! Et là il les vit. Une mage, apparemment Draeneï, aux prises avec un Mort-Vivant, voleur par sa rapidité. La pratiquante des arcanes était en très mauvaise posture. Elle était couverte de blessures et son allure trahissait sa fatigue. Le voleur montrait lui aussi des marques de blessures et sa vivacité était plus ou moins entachée par des mouvements lourds. Mais il n'en restait pas moins une menace ! Atreus poussa un hurlement et s'élança dans le sable. Il n'était plus qu'à quelques mètres quand la magicienne poussa un râle aiguë de douleur et s'affaissa dans le sable. La rage l'envahit et il courut avec plus de force. Le Réprouvé hoqueta de surprise en voyant le loup fantôme se précipiter vers lui et tenta de s'échapper. Mais ses faibles forces ne purent le sauver et le jeune chaman lui déchiqueta le peu de membres et de chair qu'il lui restait. Il agonisa quelques secondes avant de rendre, pour une deuxième fois, son âme.

Le Draeneï regarda pendant quelques secondes le cadavre pourrissant du Réprouvé, avant de courir vers la jeune mage. Sa surprise le fit tomber à genoux : c'était Cixii. Il posa ses doigts sur la jugulaire. Le pouls battait très faiblement. La belle Draeneï ouvrit faiblement les yeux, le visage marqué par la souffrance et la douleur. Elle essaya de parler mais les mots moururent sur ses lèvres. Son pouls battit encore quelques instants avant de s'éteindre. Elle n'était plus là. C'est à ce moment là que les sentiments d'Atreus explosèrent en lui. Tout fut clair en lui.

Amour, Amour, Amour... C'était ça. Depuis qu'il l'avait rencontré, c'était ce sentiment qu'il enfouissait inconsciemment. Ce sentiment qu'il avait peur d'avoir. Ce sentiment qu'il n'avait pas eu envie d'avoir. Mais là, tout était différent. Il savait que c'était Elle. Elle qui avait fait chavirer son cœur et son âme. Elle. Cixii.

Le Chaman ferma les yeux, quelques larmes roulant sur ces joues. Il inspira longuement, observant le ciel étoilé. Le vent lui fouettait le visage. Le bruissement des arbres se faisait de plus en plus entendre. Le sable remuait. Un petit sourire naquit au coin de ses lèvres. La nature était avec lui. Reportant son regard sur la jeune magicienne, il posa sa main sur son torse et entama une incantation. Des étincelles vertes coururent le long de sa main et roulèrent sur le corps de la Draeneï. Elles se concentraient à l'endroit des blessures et des plaies et soignaient avec rapidité et efficacité. Le corps tout entier de Cixii fut rapidement auréolé d'une vive lumière émeraude ; la vie lui revenait. Soudain les étincelles disparurent. Le vent était tombé. Le silence qu'il l'entourait était à peine troublé par le faible clapotis de la mer. Tout était si calme.

Atreus ouvrit les yeux et observa la belle draeneï. Elle ne bougeait pas. Et s'il s'était trompé ? Le pari était très risqué. La résurrection était un art très difficile et une seule petite erreur pouvait tout faire foirer. Les doigts du chaman caressèrent la joue de Cixii. Une brise joueuse fit voler quelques uns des cheveux de la belle mage. Ses yeux s'ouvrirent. Atreus sourit, son regard plongeant dans celui de celle qu'il aimait. Il y lut la même chose qu'il ressentait. L'Amour retrouvé.

« Cixii... Je t'aime. »

Depuis ce jour, ils s'aimèrent d'un amour fort et fusionnel. Indissociables et complices, ils formaient un couple sauvage et magique.



[ HRP : Oui je sais, les images ont pas beaucoup de rapport mais j'avais envie d'mettre ces p'tits screens parce que j'les trouve trop bôôôôw =D ]
avatar
Atreus


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
0/0  (0/0)
Rôle dans la Guilde: Cartographe / Scientifique / Archéologue / Milicien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum