Baron Fendremort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Baron Fendremort

Message  Thyphias le Ven 29 Avr 2011 - 22:33

Nom : Fendremort
Race : Humain
Age : la 50ene
Sexe : masculin
Lieu de naissance : Stromgarde

Classe : paladin
Alignement : Moral Chaotique

Dieu : MOC’ZUL
Rang social : aucun
Situation familiale : Tous décédés

Signes distinctifs : Sa monture et son épée
Aime : sa famille
Peurs : revivre son passer et échouer dans sa rédemption





Histoire :

La porte du bureau de recrutement s’ouvrit brutalement. Une silhouette imposante était là, derrière la porte ouverte, elle s’avança et s’assit. C’était un homme assez âgé mais visiblement fort, portant une épaisse armure noire et une épée encore ensanglantée d’où s’échappait une aura. Le capitaine, un elfe de la nuit portant les cicatrices de sa bravoure était assit en face, derrière son bureau.
<<Bonjour, elfe. Je suis le Baron Fendremort et je souhaite intégrer la milice de cette citée.dit l’homme.
-Et pourquoi souhaitez-vous rejoindre la milice de Hurlevent ?
-J’ai entendu dire que vous cherchiez de nouvelles recrues. De ma citée en ruine aux confins des jungles du sud on ne cesse de conter vos exploit, et j’ai besoin d’alliés forts et braves pour m’aider dans ma quête.
-Qu’est-ce qui vous fait croire que nous allons vous aider ? Répondit le capitaine en regardant d’un air intrigué l’épée.
-Je ne crois pas en la générosité des hommes, s’est pour cela que je souhaite m’engager. Un prêté pour un rendu. *nettoie son épée*
-Votre bras contre les nôtres. Mais qui me dit que vous êtes à la hauteur ? Raconter moi donc votre histoire et vos exploits.
-Je suis le dernier Baron de Stromgarde, mes ancêtres ont combattus contre la horde de l’autre monde et aux côtés du grand roi Arathor. Mon père m’a initié aux rites familiaux mêlant combat et magie divine, comme le voulait la tradition pour mes 14ans, il m’envoya dans le monastère de Tirisfal pour parfaire ma puissance sacrée et m’apprendre les rites de soin .De retour chez moi pour mes 20 ans mon père n’était plus ; je pris la succession de la baronnie la même année je rencontrais et épousais ma femme Elaine. Dix années s’écoulèrent, dix ans de paix et de prospérité où naquit ma fille Isa. L’année de mes 30 ans la guerre m’appela, le fléau ravagait Lorderon je partie avec mon armée et celles de tout Arathie combattre le fléau. Je combattis aux côtés d’Arthas j’étais a Stratholme lors de « l’épuration », mais je l’ai abandonné lorsqu’il devint fou et voulut rejoindre les rivages de Northren. Je joignis alors les forces d’Uther je combattis à ces côtés pour défendre les cendres du roi trahi. S’est lors de cette bataille que je fus grièvement blessé et laissé pour mort. Je fus ramassé par un de leur horrible chariot, je ne sais combien de temps je suis resté à l’intérieur le bras et la jambe déchiquetés. Mais je ne voulais pas mourir, je n’acceptais pas ce sort. S’est en luttant contre la mort que j’entendis ce murmure, un murmure glacial. Le charriot déchargea et je me retrouvais dans un tas de cadavres en putréfation.je sentis un vent glacial contre mon visage, j’avais froid. Le murmure s’arrêta, j’entendis alors la voix mais cette fois n’été pas un murmure, il était là, à côté de moi. Il me demanda :
<<Veut-tu mourir Baron ?
- Va-t’en démon !
-Non tu ne le veux pas je le vois. Je te propose un marché, un pacte. Qui t’accordera la vie éternelle.
Alors veux-tu mourir ?
-Non.*d’une voix faible et étouffée*
-Parfait. >>
Il commença à parler dans une langue que je ne connaissais pas, à mesure qu’il parlait je sentais la vie revenir. Je sentais également le mal entrer en moi mais j’étais trop heureux de renaitre que je n’en ais pas tenus compte. La fut mon erreur.
Quelques jours plus tard après m’avoir recousu le bras et la jambe avec des morceaux de cadavre
Je me réveillais dans une tente. A côté de moi était posé une armure et une épée runique.
Il entra, celui dont le nom m’avais été murmuré pendant ma triste agonie et ma déchéance, Kel’Thuzad.
<<Tu es réveillé chevalier de la mort. A ces mots mon cœur se crispa et comprit.
Prend ton armure et vient, le combat t’attend. >>je voulus refuser mais avant de prononcer la moindre parole Ner’zul me chuchotait. Je compris alors que je ne pouvais plus rien, L’esprit du roi liche était dorénavant mon maitre .Je pris les armes et je parti combattre les sorciers de Dalaran. Après l’arriver de la légion ardente je fus envoyé contre les derniers bastions d’humain dans cette région du monde, les baronnies Arathienne. C’est pendant cette campagne que …*silence*
-Que … ? dit l’elfe
-Que le drame arriva nous nous retrouvâmes au porte de mon château, le siège dura à peine 2 jour. S’est pendant le massacre de la ville que j’ai tué, de mes propres mains ma femme et ma fille.
*il reprit avec une voix calme mais où l’on resse sa haine*
Apres le ravage d’Arathie je fus rapatrié dans les Maleterres où je fus assigné à Naxxaramas. Les années s’écoulèrent. La croisade écarlate et l’aube d’argent gagnaient du terrain dans les Maleterres, les escarmouches devenaient de plus en plus fréquentes. Kel’thuzad décida alors d’envoyait une armée détruire le camp de l’aube d’argent et me désigna pour la menée au combat. La bataille fut un massacre autant pour l’aube que pour le fléau mais non avions le net avantage du nombre, nous les avions repoussé jusqu'à leur chapelle, nous les tenions quand se fit entendre le cor de guerre de la croisade. Face à nous ce dresser une armée, une armée rouge et sainte nous nous fîmes massacrer.
Je me retrouvais gravement blesser au milieu de quelques goules. J’agonisais dévoré par les charognards et les asticots, brulé par mon armure qui chauffait sous un soleil de feu purificateur.
Mais la douleur que je ressentais n’été pas physique, chaque jour, chaque minute, chaque seconde je repensais à mon peuple, à ma femme, à ma fille, que j’ai abandonné et trahis. A la fin de mes songes j’entendais un murmure, différent, plus doux que le souffle glacé de Kel’Thuzad au début à peine perceptible puis jour après jour il s’intensifiait. Jusqu'à ce qu’un esprit apparût, une silhouette de lumière éclatante comme le soleil, pur comme le cœur des anges. Elle se présenta.
<<Bonjour Baron, je suis MOC’ZUL le dieu de la mort et de la vie, guide des âmes. La tienne est souillée Baron, et est vouée à l’enfer. Je t’ais observé durant ces jours et j’ai vu que tout n’était pas perdu pour toi, tu as compris tes erreurs, s’est bien, peu d’homme en son capable. S’est pour cela que je souhaite t’offrir une nouvelle chance, une chance qui te permettra d’atteindre la rédemption. Tu deviendras ainsi mon bras dans ce monde et tu exécuteras ma vengeance. Alors que choisis-tu ? La mort et la souillure? Ou le voie que je t’offre, où toutes tes fautes seront pardonnées ?
J’acquiesçais d’un mouvement fébrile de la tête et dit d’une voie étouffer :
-La rédemption.
- Le choix était facile mais dans l’avenir d’autres te seront posés bien plus difficiles il te faudra alors choisir le bon. Bien je vais maintenant te dire ce que j’attends de toi paladin de la mort. >>
Il me donna ainsi une quête, celle qui m’apportera la rédemption. Dans les instants qui suivirent il reconstitua mon corps. Que les charognards avaient en partie dévoré. Il ressuscita également mon destrier. Avant de me laisser partir il me dit ceci :
<<Tu te présenteras désormais comme le Baron Fendremort paladin de la mort. Et n’oublis pas que rien ne doit t’arrêter dans t’a quête. >>En prononçant ces mots l’esprit disparut je me mis alors à la recherche des artéfacts nécessaires, Mais je me heurtai très vite à des problèmes de taille, beaucoup d’entre eux été trop bien protégés pour que je les récupère seul j’ai alors entendu parlait de votre annonce pour recruter des miliciens. Et me voila ici entrain de m’entretenir avec vous.
-Tout cela est fort passionnant mais rien ne me prouve que ce soit vrai et ce n’est pas les illuminés qui manquent en ce bas monde.
-Regardez par la fenêtre.
L’elfe se leva et regarda par la fenêtre. Il vit l’agitassions qui grouiller dans la rue. Il distingua une foule de prêtre médecin, et d’aumônier de la cathédrale qui ce ruait sur des cadavres de garde. Le caniveau était rouge sang et les corps sans vie.
-S’est toi le responsable de ce massacre ?* dégainant son épée*
-En effet mais tu doute encore de ma puissance et bien regarde. >>* Le baron ce mit à prier*
<< Ô grand et puissant MOC’ZUL, Dieu de la mort et de la vie, Que ta puissance ce manifeste, et que ta miséricorde juge ses âmes en peine !
Le ciel devint éclatant, des rayons de lumière éblouirent les médecins.
-Que la vie revienne et que les plait du passer ce referme ! Leur de la rédemption est arrivée ! >> A ces mots les plaies ce refermèrent, les membres repoussèrent, et les hommes revinrent à la vie.
Le capitaine de la milice ne ce laissa pas intimider. Et rétorqua :
- Tu va bien gentiment me suivre jusqu'à la prison. *menaçant le paladin avec son épée*
-Bien. Dit ‘il en rangeant son épée.
Quelques heures plus tard au QG de la milice le capitaine fait son rapport et discute avec les officiers du sort du baron.



Thyphias
recrue


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baron Fendremort

Message  Kappou D'Araweth le Jeu 5 Mai 2011 - 21:45

[HRP]

/clap

Très très bon... ( désolée pour l'attente un peu longue )
Ca fait longtemps que j'ai pas vu un récit aussi bien =D .Chapeau !

Juste un petit bémol quand même ( mais mineur :p ) le récit est un peu long pour quelque chose raconté à la volée à un recruteur.
Il n'empêche que c'était quand même très chouette :}

Avis fortement Positif

[/HRP]
avatar
Kappou D'Araweth


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/100  (30/100)
Rôle dans la Guilde: Académie des Sciences et de la magie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baron Fendremort

Message  Edoras le Ven 6 Mai 2011 - 17:39

Bon ? On fait quoi pour lui ? D'un côté il a tué ces hommes... Mais il les a réssucités... On accepte sa demande ou on le laisse croupir en prison ?
Personnellement, j'opte pour la première solution.

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baron Fendremort

Message  Kappou D'Araweth le Ven 6 Mai 2011 - 20:15

Mmm... Personnellement ça ne m'emballe pas de passer un marché avec un homme qui a été au service du fléau.
D'autant que nos effectifs dans la capitale sont au plus bas.

Et en même temps, si ce que tu dis dans ce rapport est vrai, il sera difficile de refuser une telle proposition.
J'aimerais savoir tout de même pour combien de temps ce "service" nous serait rendu avant qu'on accepte.

Lui rendre une petite visite dans les geôles avec la cheffe sera peut être préférable avant de le libérer.
avatar
Kappou D'Araweth


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/100  (30/100)
Rôle dans la Guilde: Académie des Sciences et de la magie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baron Fendremort

Message  Thyphias le Lun 9 Mai 2011 - 21:08

[HRP] Bonjour, merci pour ce commentaire, je suis content que mon BG t'est plu.
Par contre concernant le rendez vous IG, ON fixe un jour ou on attend d'être connectés tous en même temps? [HRP]

Thyphias
recrue


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baron Fendremort

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum