Aesuithiel,jeune prêtresse d'Elune.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aesuithiel,jeune prêtresse d'Elune.

Message  Aesuithiel le Ven 29 Juin 2012 - 13:59


Prologue




Je me présente,Aesuithiel,de me nom de prêtresse,car oui,chez les elfes,il y a un nom donné par la mère et un par le père,malgré que je n'ai pas connu mon père,ma mère a tenu à ce que je porte le nom qu'il m'avait donné :

Le nom que mon défunt père me donnera : Lalwende.

Celui de ma mère : Artanis.

Mon nom donc,de prêtresse est Aesuithiel,donc appelez moi comme ça s'il vous plaît.

Mon enfance, a été une enfance normal,à un point prêt,que mon père était déjà mort lors de ma naissance,c'était un grand guerrier d'après ma mère,son armure et ses armes était toujours dans notre maison de Dolanaar.

Bien que ma mère chagriné d'avoir perdu son amant,elle m'éleva avec une force incroyable. Ma mère elle,était une prêtresse d'Elune et m'apprit tout sur le don de la guérison,j'étais heureuse,une enfance peut être banal,comparé à ceux qui ont beaucoup souffert,ma seule souffrance était de ne jamais avoir connu celui qui avait pu rendre heureuse ma mère..

Alors que je venais d'avoir dix neuf ans,ma mère tomba gravement malade,de là, je me suis empressée de demander l'aide de Dame Murmevent.. Mais elle ne pouvait rien faire pour elle.. L'on dit d'elle qu'elle peut guérir tout les maux,mais ma mère se laissait mourir de chagrin,elle ne voulait l'aide de personne, d'après Dame Murmevent,elle ne pouvait guérir ce genre de "maladie",si je puis m'exprimer ainsi.

Quelques mois plus tard,elle mourut ce qui eu pour impact de me plonger dans une profonde solitude,mais c'est la prêtresse d'Elune en personne qui vint me chercher à Dolanaar.. Elle m'appris à me servir du don de la résurrection,c'est là qu'une étincelle me traversa l'esprit,elle avait compris,elle me dit que c'était impossible.. Il était trop tard.

Deux ans plus tard j'eu terminé ma formation, malgré ça, je restai à Teldrassil,soignant et sauvant les vies de plusieurs guerriers venu du front de la Légion.





Chapitre premier :


Trois ans sont passé depuis ma formation,j'en ai donc vingt-deux à présent.

J'ai décidé de voyagé vers le royaume de l'est,rencontrer d'autres peuples et aider les gens autour de moi.

Je suis allé posé des fleurs,sur la tombe de ma mère à Sombrevalon,Dame Murmevent,me donna sa bénédiction,et je partis pour Auberdine,pour prendre le bâteau vers Hurlevent.

Quand je suis arrivé au port Menethil,bien des personnes étaient là,des humains,des nains, et un Draeneï .

Tous vraiment très gentil,je dormis à l'auberge ce jour là j'avais déjà fais beaucoup de chemin.

Le lendemain je partis en direction de Forgefer,j'y ai rencontré le Grand Magni Barbe-de-Bronze,j'avais une lettre à lui remettre de la part de mon mentor. Je ne sais pas ce qu'il y était écrit.. Mais j'étais un peu perdue,alors il m'accompagna jusqu'au tram des profondeur,où il y avait un gnome,très rigolo,il m'a demandé de charmer des rats pour lui,donc je l'ai fais,il m'a remercié un me donnant un peu d'argent et un pique dans des morceau de viande,inconnue,d'ailleurs,que j'ai offert à un voyageur qui mourrait de faim,par après.

Me voilà donc à la grande cité d'Hurlevent,c'est magnifique,j'ai suivi mon instinct,je me suis retrouvé devant une énorme bâtisse,c'était la Cathédrale,qui était vraiment très belle.

Je suis très curieuse de nature,je suis donc passée dans les jardin du palais d'Hurlevent,ce qui fût à ma très grande surprise,hostile,un homme en rubané de rouge me couru après armes à la main.. Je me suis donc échappé.. C'est plus tard que j'appris qui il était.

Revenir en haut Aller en bas

Chapitre deux.

Message  Aesuithiel le Ven 29 Juin 2012 - 14:18

Chapitre second :

Après avoir visité la ville de font en comble,il était déjà bien tard,je m'en alla apporté une lettre au forgeron de la comté de l'or,pour un architecte que j'avais croisé totalement par hasard.

Et c'est là que je passa la nuit.

Je me rend compte,que tout ses gens sont très agréable,et vivent aussi de façon si différente de la nôtre,Kal'dorei,mais similaire d'une autre côtés.

Je devais donc apporter cette lettre au forgeron de la comté de l'or,et lui me demanda,d'aller chercher la cargaison à la comté du lac,je devais vraiment beaucoup marcher. Mais tout allait bien,j'étais là pour aidé de n'importe quelles façons.

C'est là qu'un nain me demanda son aide,il avait des problèmes avec des "Furbolgs"

il devait les tuer, nettoyer la zone,comme il le disait,il ne m'a pas dit son nom,mais ma remercier en bonne et due forme,quand tout fut fini.

C'est en repartant pour aller chercher la cargaison du forgeron,que je croisai un vieil homme,à qui j'adressa un bonjour et un sourire.Puis,je vu ses armoiries sur ses vêtements,de mon voyage dans la capital,c'était les mêmes que ceux de la Guilde d'Hurlevent,j'avais aperçu quelques blasons comme celui ci,me disant que l'occasion était la bonne pour aider les gens,je me précipitait de lui demander si ils recherchaient de jeunes recrues.

Il me répondit que oui,qu'il fallait que je me rende à la caserne d'Hurlevent et que je demande "Pretorkos" un prêtre.

Le soleil commençait déjà à se coucher quand il arriva,nous eûmes un entretiens,assez long,mais il était vraiment sage,je l'ai vu lorsqu'un guerrier vint nous importuner en prônant la violence et la tuerie.. Il lui manquait de respect,mais restait serein,j'étais très impressionné.

Je lui parlai alors de ma mésaventure dans le palais.. Quand nous sommes arrivé,un cadavre réanimé,je ne sais moi même pas ce que c'était,attaquait le palais,mais pour finir,les gardes l'interceptèrent,de ce que j'ai vu..

Donc nous nous rendions dans les jardins,et c'est là que l'homme était toujours là,embusqué,il couru vers nous,mais un garde le décapita d'un seul coup d'épée,ce qui fit naître en mois une certaine nausée,je ne m'y attendais pas.. J'ai prié pour son salut,et nous sommes retournée à la taverne.. Malgré qu'il y eut des roturier qui nous ont dérangé,j'ai passé une agréable soirée,certes mouvementée avec Sir Pretorkos.. Avec tout ce là, il m'avait accepté comme recrue dans la Guilde d'Hurlevent,j'étais très fier de moi,mais je devais retourner à l'auberge,ce que je fit.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum