Du grabuge au sein de Hurlevent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Sam 21 Juil 2012 - 21:07

Durant une matinée ordinaire au sein de Hurlevent, des cris retentir du côté du quartier des nains. Le corps d'une jeune femme avait été retrouvé sur les marche de la salle des buffets. L'assassin avait pris le temps de découper les bras et les jambes de sa victime et de les déposer un peu plus haut, juste devant la porte de la salle des buffets. Quand les gardes arrivèrent sur place, il n'y avait pas moins d'une dizaine de personne qu'il fallu interroger un par un. Hélas aucune d'entre elles n'étaient présentes la nuit du meurtre et personne n'avait vu quoi que ce soit. Ce qui était encore plus étrange, c'est qu'il n'y avait aucune trace de sang dans les parages, il n'y avait donc pas beaucoup d'hypothèses.

Soit le tueur avait pris beaucoup de précaution pour ne laisser aucune trace après avoir tué et découpé cette femme.

Soit cette femme n'avait pas été tué sur place mais elle avait été transporté durant la nuit sans que personne ne voit quoi que ce soit.

Après avoir fouillé la zone de fond en comble, le corps fut envoyé aux médecins qui l'examinèrent immédiatement. D'après Humfrais, l'un des médecins chargé d'examiné le corps, cette femme aurait été tué il y a plus de 48 heures, et sa mort aurait été causé par un coup violant reçu au niveau de la nuque. Ils trouvèrent également un bout de papier plier au niveau de sa gorge, qui fut certainement placé par le meurtrier après la mort de sa victime, car cette dernière ne l'avait pas avalé. Nous pouvons en déduire qu'il voulait que l'on trouve ce papier et donc que c'est certainement une mise en garde ou une signature. Quand les médecins déplièrent le papier, ils découvrir avec stupeur Que la déduction de Humfrais c'était avéré exact, Ce crime avait donc été commis par "Exoween Le boucher".

[Hrp] Pour le moment je lui fait juste une réputation, mais il y aura une suite ne vous en faitent pas [/Hrp]

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Edoras le Lun 23 Juil 2012 - 21:16

Une chose pareil n'était jamais arrivé à Hurlevent. C'est à la guilde de Hurlevent de s'en occuper ?

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Mar 24 Juil 2012 - 18:09

Le Général Bolvar compte en effet sur la Guilde de Hurlevent pour arrêter ce meurtrier dans les plus brefs délais et si possible, avant qu'il ne fasse une nouvelle victime. Malheureusement, nous n'avons pas assez d'information le concernant pour mener une enquête et le maximum que nous puissions faire pour le moment est d'augmenter le nombre de patrouilles, de nuit comme de jour. Ce qui risque d'être assez difficile sans les hommes qui ont été envoyé en renfort aux Carmines suite à l'avancée inattendu des orcs dans nos contrées. Bien entendu nous ferons tout notre possible pour arrêter ce criminel mais nous ne savons même pas à quoi il ressemble. Est-ce un elfe? Un humain? Nous n'avons aucune piste, et sérieusement, je ne pense pas que l'on puisse se permettre de contrôler tous les villageois qui entrent et qui sortent de la ville. Je pense que le mieux à faire pour le moment est de rester vigilant de ne jamais laisser un quartier sans surveillance. Les gardes ne devrons jamais patrouiller seul durant la nuit, cela va de soit. Je ne fait qu'exprimer mon opinion et nous attendrons vos ordres pour nous déployer et agir.


[Hrp] je vais bientôt partir en vacance donc je pensais faire avancer l'enquête à mon retour si ça ne dérange personne :s .[/Hrp]


Dernière édition par humfrais le Ven 21 Déc 2012 - 23:15, édité 1 fois

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Jeu 23 Aoû 2012 - 18:08

Plusieurs jours c'étaient écoulé, nous n'avions pas eu de nouvelles informations concernant le boucher et il n'y avait pas eu de nouveaux drames. Le calme revenait donc au sein de Hurlevent et les gardes étaient de moins en moins vigilant.


Malheureusement, durant une nuit glaciale, alors que les hommes qui étaient de garde à l'entrée de Hurlevent discutaient autour d'une lanterne, un cri se fit entendre au plus profond de la forêt. Ils sortirent la lame de leurs fourreaux et tendirent l'oreille, un silence de mort régna durant deux bonnes minutes puis un deuxième cris se fit entendre, mais cette fois la personne appelait à l'aide. Les gardes se précipitèrent vers sa direction , mais à peine avaient ils fait un pas qu'il aperçurent une silhouette. elle vacillait lentement de gauche à droite tout en se dirigeant vers eux. Les gardes firent quelques pas en arrière tout en demandant à l'inconnu de s'identifier, mais il n'eurent pour réponse que le craquement des brindilles qui passé sous les pieds de l'inconnu lorsqu'il ne fut plus qu'a quelques mètres des gardes. Ils eurent que le temps d’apercevoir le visage balafré de l'homme avant qu'il ne s’effondre. Tandis que deux gardes se précipitèrent vers sa direction, deux autres firent demi-tour afin d'aller chercher de l'aide. L'homme n'eu le temps de ne dire que quelques prières avant que cette nuit glaciale ne l'emporte dans un monde qui ne pourra être que meilleur pour lui.

Il n'y avait pas besoin d'être médecin pour savoir de quoi il était mort. Des centaines de bleu et de coupures recouvraient son corps, l'un de ses yeux était percé, ses deux poignet étaient déboîté et il n'y avait plus aucun doigt au bout de ses mains. Pour conclure, un gros bout de bois lui avait transpercé l'abdomen. Suite à l’analyse des médecin on découvrit une petite inscription qui était détériorait par le sang mais restait tout de même lisible. On pouvait y lire "Exoween le boucher".

Les médecins continuaient leurs analyse tandis que les gardent les plus gradé s’emparèrent du morceau de bois et allèrent questionner un charpentier de confiance. D'après lui, c'était un morceau de la coque d'une barque en bois. Il affirmât également que seul Deux hommes dans toutes la région avaient assez d'expérience pour construire des barques avec se type de bois, il était l'un d'entre eux et le second croupissait dans une de nos cellules pour avoir magouillé avec les défias. Ces ainsi que les gardes firent le tour de Hurlevent en compagnie de notre bien aimé charpentier à la recherche d'une barque endommagé. Ils furent surpris quand ils virent que toutes les barques se trouvant à Hurlevent étaient très bien entretenu.

Tandis que les gardes se dirigeaient vers les geôles de Hurlevent en vu de questionner le second charpentier qui serait sans doute moins enclin à les aider, les médecins avaient quand à eux découvert que la victime avait été empoisonné. Ce poison lui aurait était fatal et aurait pris effet seulement quelques minutes après l'heure de sa mort due aux blessures et à la perte d'une trop grosse quantité de sang, C'était sans doute au cas où il aurait été plus coriace que prévu.

C'est alors que l'homme à la tête du groupe de médecins et le garde le plus gradé du groupe enquêtant sur l'origine du morceau de bois Participèrent à la réunion concernant "Exoween le boucher". Après avoir fait part de sa découverte concernant le poison, le médecin reçu l'ordre de réexaminer chaque membre du corps de la précédente victime d'Exoween à la recherche d'un poison identique, de plus le poison prélevé fut envoyé à un alchimiste qualifié pour tenté d'identifier les différents éléments le composant. Quant au garde il nous fit part des informations qu'il avait obtenu au prés du charpentier emprisonné.

C'est ainsi que l'on demanda à plusieurs membres de la Guilde de Hurlevent de se rendre au débarcadère se trouvant à l'Est des vignes des Maclures et d'y enquêter. Ils devrons être très vigilant car il se pourrait que plusieurs défias soient sur place.


Dernière édition par humfrais le Ven 21 Déc 2012 - 23:17, édité 1 fois

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Edoras le Ven 24 Aoû 2012 - 21:57

Et bien, allons y ! ( Samedi 19H30 si ça vous va )

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Rapport] : Mission au débarcadère.

Message  Edoras le Sam 25 Aoû 2012 - 22:51

20H40 Centre de commandement : Rassemblement & explications concernant la mission.
- Nous avions juste à aller au débarcadère et interroger le menuisier capable de travailler ce bois. En cas d'attaque ennemie ( la zone ciblée étant infestée de Défias ) nous avions le droit d'utiliser la force.
Après quelques imprévus, notamment l'arrivée d'un elfe gêneur...ainsi que la recherche d'un bouc pour le soldat nain... On a enfin pu partir en direction du débarcadère.


21H00 : Débarcadère de Jerod


Le débarcadère était plein de Défias, évidement, ils ont pas voulu nous laisser passer. Après quelques coups par ci et par là, on est rentrés dans la baraque, pour y trouver un Gobelin, vendeur de toutes choses, (dont très peu de légales ) après lui avoir donné la correction qu'il méritait, il a parlé :

Gobelin : J'capitule... Arrêtez.
Brozen : Sale chien !
Edoras : Parlez donc maintenant. D'ou vient ce morceau de bois * montre le morceau de barque*
Gobelin : Je... Il était la l'autre jour, le boucher comme vous l'appelez. Je l'ai pas vu... j'vous jure, il va me tuer.
Brozen : Si on te tue pas avant !
Gobelin : C'était un elfe... Avec des cheveux violets et longs. Me laissez pas crever ! *pleurs*
Edoras : Vous n'avez pas tout dit !
Gobelin : S'ou'plait... Il était grand, il avait une énorme machette et une bête le suivait !
Edoras : ça ira. Merci de votre "coopération".

22H00 : Retour en ville.
Nous savons maintenant approximativement à quoi ressemble le boucher :
- Grand
- Elfe de la nuit
- cheveux longs et violets
- Une machette en guise d'arme.
- une bête à ses côtés.

à tous les membres de la guilde. Si vous apercevez une personne répondant à cette description, alertez les gardes, n'y allez pas seuls !

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Dim 26 Aoû 2012 - 1:53

Le jour suivant l’enquête, un gobelin fut retrouvé, sans vie, non loin du débarcadère. De profond trous remplacé désormais ces yeux et on lui avait coupé la langue. Il avait reçu plusieurs coups de couteau au niveau de l'abdomen et un morceau de tissu recouvrait une profonde plaie d'où on lui avait arraché le coeur. Quelques mots recouvrait le morceau de tissu en question, "Tu aurais du tenir ta langue imbécile, maintenant elle est à moi, tout comme ton coeur..... tu n'en auras plus vraiment besoin maintenant ha ha ha. Messieurs je vous laisse contempler se qui vous attend si vous vous obstinez à vouloir faire régner l'ordre". C'était signé Exoween le boucher, et comme nous le pension, le gobelin en question était celui qui avait été interrogé la veille lors de l’enquête.

Exoween était il dans les parages lors de l’interrogatoire?... un espion se cache t'il parmi nous?... Combien sont ils?... Pourquoi font ils tout ça?... Qui sont ils?

Plusieurs heures plus tard, alors qu'une multitudes de pensées défilaient dans la tête de certains gardes, le médecin chargé d'examiner le corps de la première victime du boucher revint au poste de commandement en annonçant avoir trouvé la trace d'un poison identique à celui ayant été injecté à la seconde victime, et il avoua également en avoir trouvé dans le sang du gobelin. L'alchimiste chargé d’analyser le poison qui avait été extirpé du corps de la seconde victime du boucher annonça qu'il avait fait une découverte concernant ce fameux poison, c'est alors que l'on se mit en route pour lui rendre une petite visite.

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Edoras le Dim 26 Aoû 2012 - 4:24

Il ne nous manque que l'adresse de ce fameux Alchimiste, et nous y allons.

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Dim 26 Aoû 2012 - 12:42

Selon nos archives, il habiterait en dehors de Hurlevent, quelques par dans les montagnes de la foret d'Elwynn. Il n'y a hélas rien de plus précis, il n'aime pas les visiteurs et ne souhaite pas être dérangeait pour des broutilles. La plus part du temps c'est lui qui se déplace jusqu'à Hurlevent quand on réclame son aide mais il semblerait que les récents meurtres ne le laisse pas indifférent, il est sur ses gardes. Donc nous allons devoir fouiller les montagnes de la forêt d'Elwynn de fond en comble jusqu'à ce que nous trouvions sa demeure, une fois que nous l'aurons trouvé nous devrons escorter l'alchimiste jusqu'à hurlevent où il nous parlera enfin de sa découverte. Que peut il bien vouloir nous dire de si important pour avoir besoin d'une escorte.

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Mar 28 Aoû 2012 - 17:41

[Rapport]: Après Des heures de recherche dans les montagnes de la forêt d'Elwynn, La maison de l'alchimiste fut enfin découverte. Nous découvrîmes alors avec stupeur qu'il ne vivait pas seul, mais accompagné d'une ravissante jeune femme. C'était sans doute pour la protéger d'éventuel danger qu'il avait tenu ne révéler sous aucun prétexte l'emplacement de sa maison.

Il fut escorté jusqu'à Hurlevent où il nous fit part des informations concernant le poison. Ce poison provenait d'un animal en voie de disparition, la description qu'il en avait faite n'était hélas pas suffisante pour identifié l'animal. Pour le moment, Nous savions seulement que le boucher avait apprivoisait un animal peu commun et qu'il s'en servait pour empoisonner ces victimes.[fin du rapport]

L'alchimiste fût raccompagné par deux gardes jusqu'à sa maison, où ils virent avec horreur sa femme accroché à un mur intérieur par le biais d'un gros pieu en bois fixé au niveau de sa poitrine. Une grosse incision fessait ressortir les boyaux de la jeune femme tandis qu'un tas de chair était répandu sur le sol de façon à pouvoir lire distinctement "fuis vieillard", puis ils aperçurent une inscription sur le mur fait avec le sang de la victime "Exoween le boucher".

Ils restèrent devant cette scène horrifiante, bouche bée, durant cinq bonnes minutes jusqu'à se qu'un garde ne pût se retenir plus longtemps, il sortît et recracha tout son déjeuner. L'alchimiste fou de rage et aveuglé par la peur en profitât pour lancé une potion au sol. Lorsqu’elle se brisa, une fumée rosâtre s'en échappa, le garde qui était resté dans la maison l'inhala et tomba aussitôt dans l'inconscience. L'alchimiste sortît de la maison et poussa le garde qui se trouvait sur son passage, celui-ci dévala la pente sur le ventre et se retrouva nez à nez avec un lapin qui lui grignotât le bout du nez. Pendant se temps l'alchimiste enfourcha son fidèle destrier et partît plein sud jusqu'à se que le garde ne le vît plus.

D'après les médecins se serait des loups ou une bête de se genre qui auraient dévoré en partie la victime et bien entendu ce sale boucher l'aurait par la suite embroché à l'aide du pieu directement dans le mur. Elle avait également était empoisonné Mais comme toutes les autres victimes, il n'y avait aucune trace de morsure, il devait avoir pris la précaution d'arraché la partie de chair lié à cette fameuse morsure.

Concernant la fuite de l'alchimiste, quelques gardes fouillèrent la région sans succès et des affiches furent placardées un peut par tout au cas où quelqu'un l'apercevrait. La fiole que ce dernier avait jeté pour échapper aux gardes ne contenait qu'une puissante poussière magique capable d'endormir un homme instantanément durant quelques heures.


_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Sam 29 Déc 2012 - 19:17

Plusieurs mois avaient passé et il n'y avait toujours aucune trace de l'alchimiste. Exoween le boucher n'avait toujours pas été retrouvé malgré la description que la guilde avait avait de lui. Chaque elfe de la nuit entrant ou sortant de la Capital était fouillé et interrogé, hélas cela ne donnait rien. Les patrouilles avaient été doublé et un couvre feu fut mis en place. Certe il n'y avait plus de cadavre signé "le boucher", mais celui-ci était encore en liberté et tant que c'était le cas, alors la population ne serait pas en sécurité.

Une nuit de plaine lune, alors que les gardes faisaient leur ronde, ils aperçurent un homme au visage lacéré par le temps et en parti assombri par un capuchon en tissu. Il arpentait les ruelles à toute vitesse et se dirigeant vers le centre de commandement. Les gardes le pourchassèrent
et finirent tant bien que mal par le rattraper, ils le projetèrent au sol juste après avoir gravi les marches du centre de commandement. L'un des gardes s’approcha de lui et le fouilla, après n'avoir trouvé aucune arme il l’interrogea.


"Qui êtes vous et que faites vous dehors après le couvre_feu?"

"J...je suis l'alchimiste Mallory,cela fait maintenant quelques mois que j'ai disparu de la population. Je dois voir votre supérieur au plus vite, cela concerne Exoween le boucher".

Les gardes ne perdirent pas une seconde et escortèrent l'alchimiste jusqu'à leur supérieur.

"Mais qu'est ce qu'il vous ai passé par la tête, vous auriez pu vous faire tuer! Exoween aurait pu vous tomber dessus!"

L'alchimiste baissa les yeux.

"Il a tué ma femme, j'étais dans tout mes états, je ne savais pas ce que je faisais."

Edoras se calma et tenta de réfléchir.

"Bon, alors où étiez vous passé et que faisiez vous?"

"Et bien, après m'être débarrassé de mon escorte, j'ai couru tête baissé jusqu'au bois de la pénombre, où je me suis enfermé dans une vieille chapelle durant des heures. La colère m'avait aveuglé, et ce n'ai qu'une fois calmé que je me suis aperçut que j'avais été suivi. J'espérais que ce soit mon escorte, hélas l'un était endormi et l'autre avait fait une sacré chute. Du coup, j'ai tout de suite pensé à Exoween. Mais pourquoi avoir organisé tout ça si c'était pour me tuer ensuite, pourquoi m'avoir fait voir cette horreur si il n'avait pas un plan derrière la tête. Puisque je pensais ne plus rien avoir à perdre et que le fait qu'il me tu au milieu d'un bois lugubre à l’écart de la foule était peut probable, je suis sorti et j'ai couru jusqu'à un petit village, je me suis fait passé pour un simple voyageur et ai pris une chambre à l'auberge. J'ai réfléchi toute la nuit à comment j'allais faire pour retrouver Exoween et lui faire payer la mort de ma femme, puis il m'ai venu une idée. Je devais retourner chez moi afin de récupérer toutes mes notes au sujet d'Exoween, mais ma maison était gardé, si on me mettait la main dessus, on ne me laisserait pas repartir aussi facilement, vous m’auriez sans doute mis sous escorte et peut être même enfermé pour me protéger durant quelques temps. Bref, j'ai payé un bandit afin qu'il divertisse les gardes, ça à marché comme sur des roulettes et j'ai pu entrer sans la moindre difficulté. Le corps de ma femme avait bien entendu été envoyé aux médecins mais le sang souillé encore le planché, j'en ai rempli une fiole et après avoir pris toutes mes notes, je suis reparti en direction du bois de la pénombre. J'y suis resté durant quelques jours, jusqu'à se que je décide de me focaliser sur ce fameux animal qu'il a apprivoisé. Je me suis donc rendu aux carmines, j'y connaissais un explorateur qui ne cessait jamais de me parler de ces expéditions et de ses recherches concernant les animaux carnivores. Il m'indiqua sans difficulté le nom de cet animal si peut connu à nos yeux et pourtant tellement passionnant selon lui."

L'alchimiste demanda du café à Edoras qui lui apporta et l'invita à s’asseoir après avoir compris que son histoire risquer d’être encore très longue. Après en avoir pris un gorgée, il repris.

" Donc, d’après mon ami, il s'agirait d'une espèce en voie de disparition, il se déplacerait la plus part du temps en petit groupe et vivrait en Outreterre, dans une région très dangereuse. Il ne se sert de son poison qu'en cas de danger extrême, pour protéger son petit par exemple, mais surement pas pour tuer une proie, ses crocs et sa queue lui suffisent amplement. On le nommerait le Traqueur, par ce qu'il est extrêmement silencieux et ne laisse jamais filer une proie. Quand il doit s'en servir, il injecte son venin à l'ennemi à l'aide d'un cracha acide capable de fondre de l'acier, il brûle la peau jusqu'à se que le poison ai atteint le sang. Comme je n'avais pas le souvenir d'avoir vu une trace de brûlure sur les victimes d'Exoween et que je ne pouvais pas accéder au corps sans avoir l'autorisation d'un gradé, j'ai décidé de retourner vous voir."

Il reprit une goulée de se délicieux café qu'il renversa malencontreusement par terre. Aidé par Edoras, ils nettoyèrent tout ça. Un bon quart d'heure après, il repris enfin son histoire.

" En chemin, j'ai eu un petit problème avec des défias, qui m'ont m'amener jusqu'aux marches de l'ouest où ils m'ont jeté au fond d'une mine, dans une cellule creusé dans la roche et caché par d'énormes piliers de bois. Deux mois plus tard, alors que je dormais, le fracas des armes me réveilla en sursaut, j’entendais des cris, puis je reconnu la voie du défias qui m’apportait a mangé, il discutait avec leurs assaillant puis ils partirent. Je n'avais pas eu l'idée de crier afin qu'ils m'entendent et me sortent de là. Deux jours plus tard, Une femme et un homme sont venu, ils portaient tout deux des capuchons et n'étaient pas très commode, ils ont ouvert la cellule, m'ont ligoté les mains puis sont reparti en laissant la cellule ouverte. J'ai pu sortir de la mine sans difficulté puisqu'il n'y avait plus que des cadavres. j'ai réussi à bloquer une épée contre un rocher et à coupé la corde qui me lié les mains. Ensuite j'ai été jusqu'au village le plus proche où je me suis reposé quelques jours avant de partir pour Hurlevent. Une fois aux portes, j'ai couru jusqu'au centre de commandement, puis des gardes me sont tombé dessus, vous connaissez la suite."

Edoras se leva.

"Et bien, voila une histoire pas banale, donc selon vous Exoween n'aurait pas apprivoisé de traqueur, mais aurait juste prélevait le poison du cadavre de l'un d'eux. Donc dés demain, nous irons réexaminer le corps des victimes d'Exoween, vous nous accompagnerez. Suite à cela vous irez où vous voudrez, nous ne vous mettrons pas sous escorte, nous manquons d'effectif, mais ne vous éloignez pas trop et évitez d'être seul, vous pourrez dormir dans le dortoir des recrues de la guilde, vous comprendrez que votre maison est un peut trop à l'écart. J'informerais la garde que vous avez été retrouvé et nous ferons enlevé les affiches vous concernant. Vous pouvez partir."

L'alchimiste se leva et sorti.

"Merci".



_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Sam 5 Jan 2013 - 15:31

Le jour suivant, après réanalyse des différentes victimes d'Exoween, on aperçu un minuscule trou fait par une aiguille. Il n'avait pas été aperçu puisque la piqûre avait été faite derrière l'oreille de chaque victime. après cette découverte, l'alchimiste se proposa de dîner avec toute l'équipe, ce qu'Edoras accepta naturellement. Une fois à table, l'alchimiste ne put s’empêcher d'aller chercher lui même le repas en cuisine afin de faire le service, ça avait l'air de lui faire plaisir, alors pourquoi ne pas le laisser faire, si ça pouvait l'aider à oublier. Il revint et après deux ou trois aller-retour, tout le monde fut servi. Le moment tant attendu arriva et c'est Edoras qui porta en premier un vers de vin à sa bouche. L'alchimiste ne put s’empêcher de verser quelques larmes qui ne passèrent pas inaperçu, Edoras reposa son vers sens même avoir but une goûte de vin.

"Que se passe t'il Mallory, vous sembliez tellement joyeux il n'y a pas cinq minutes."


Mallory éclata en sanglot, après de multiples tentatives vouées à le calmer, il se repris en main et fini pour tout expliquer.

"Je suis navrés, je n’aurais pas du me jouer de vous, hélas je n'avais guère le choix."

Tout le monde se posèrent des questions, ils ne comprenaient rien. Mallory fini par sortir un morceau de papier de sa poche puis le posa sur la table.

"Edoras, sachez que je ne vous ai pas tout dit, durant mon périple, j'ai croisé un Elfe, grand, dont les long cheveux violets retombaient sur ses épaules, il était accompagnait d'un serpent des vent et était armé d'un fusils, une énorme machette orné sa ceinture. Je ne pouvais pas me trompait, c'était bien Exoween le boucher. J'étais empli de rage et après lui avoir lancé une fiole dont le but était de l'endormir, je lui fonça dessus une dague entre les mains. Mais à mon grand regrée, il rattrapa la fiole et elle ne se brisa pas, le serpent des vent se mit en travers de mon chemin et me donna un coups de tête dans le ventre, ce qui me cloua au sol. Exoween s'est alors approché de moi, s'est accroupi et m'a murmurait une phrase tellement pénible," Je suis vraiment navré pour votre femme, mais il le fallait pour le bon déroulement de mon plan". J'avais toutes les raisons de le haïr et de vouloir le tuer, mais comme si cela ne suffisait pas, il m’apprit qu'il tenait ma fille en otage, moi qui m'était donné tant de mal à la cacher et à garder son existence secrète. suite à cela il me donna deux morceaux de papier, qu'il m'ordonna de lire et d’appliquer à la lettre si je ne voulais pas que ma fille finisse comme ça mère".

Il tendit le premier bout de papier à Edoras, alors qu'il commença à lire, il sorti le second.




----------1er morceau de papier----------
Mon cher Mallory, Cela fait maintenant un bon moment que je vous observe et j'aurais pu vous tuer à plusieurs reprises, mais comme vous vous en doutez, ça ne m’arrangerait pas. Tout ce qu'il c'est passé avant ce jour n'était qu'une mise en scène pour vous faire entrer dans mon jeu, Dans un premier temps, votre fille va bien, vous pensiez que le fait qu'elle soit chez sa grand mère le jour de la mort de votre femme n'était qu'un coup de chance? Et bien sachez que tout était planifié, les victimes empoisonné par mes soins à l'aide d'un poison très peu connu qui à contraint les gardes à vous faire entrer dans l'affaire, la mort de votre femme qui vous a poussé à fuir et vous a éloigné des gardes par la même occasion. Mon but était de vous faire gagner la confiance des gardes afin que vous m'aidiez par la suite, Vous aurez compris que je ne suis bien évidement pas un simple psychopathe tuant et découpant ses victimes dans l'unique but de soulager ses mots de tête. La cause pour la quelle je fais tout cela est beaucoup plus noble qu'elle ne le laisse paraître. Vous allez m'aider, pour le bon déroulement des mes projets et bien entendu pour le bien être de votre fille.



----------2éme morceau de papier----------
Vous allez retourner à hurlevent, raconter tout ce qu'il vous est arrivé sans parler de notre petite rencontre bien entendu, après cela vous vous arrangerez pour dîner avec les gardes et empoisonner leurs boissons, ne loupez pas vos cibles, les hauts gradés doivent mourir, sans dirigeant, mon plan se déroulera parfaitement bien et la splendide cité de Hurlevent tels qu'on la connait ne serra plus que de l'histoire ancienne. Moi et votre fille comptons sur vous, elle veut tellement vous revoir, si vous réussissez, alors tonton Exoween vous rendra votre fille en un seul morceau.

Mallory soupira.
"vos verres contiennent tous le même poison qui se trouve dans le corps des victimes d'Exoween, si je n'avais pas était si sentimentale, vous auriez tous bu et alors le poison vous aurez brûlé de l’intérieur, et vous aurait tué en quelques minutes. Après cela j'aurais but un élixir très spécial visant à rendre les battements du coeur indétectable, ce fameux élixir au coeur de pierre. On nous aurait amené dans la salle de où sont entreposé les morts avant d'être analysé. Comme il se faisait tard, on nous aurait analysé que le lendemain et j'aurais eu le temps de sortir durant la nuit, de me rendre aux portes du donjon, où, si Exoween disait vrai, le général bolvar aurait un rendez vous nocturne avec un informateur de confiance, cet informateur aurait distrait son escorte royal et j'aurais pu tuer le général Bolvar. Je me foutait de ce qu'il me serait arrivé ensuite, temps que ma fille s'en sortait vivante. Mais désormais, j'ai bien peur que cette mission ne soit qu'un échec, je vous en supplie, sauvez ma fille."


Il versa quelques larmes, se leva, porta son verre de vin à sa bouche puis vida son verre, l'effet fut instantané, il s'écroula, se tordant de douleur et poussant des cries insupportables, après de longues minutes, les cris cessèrent enfin, il était mort.


Un long silence précéda cette mort, tous étonné par ce qu'ils venaient d’apprendre et dégoûté par se qu'ils venaient de voir, Edoras resta immobile durant un long moment, il réfléchissait à la situation.

Q'allait il donc faire? Sortir de cette salle et prévenir lui même le général Bolvar de ce qu'il venait de se produire et l'informé de ce que son informateur avait l'intention de faire? Ordonner à l'un de ces hommes de prévenir le général Bolvar? demander à ce que l'on sorte le cadavre de mallory de cette pièce sur le champ? Où encore inventé un stratagème voué à duper les éventuelles ennemis qui attendaient patiemment de voir ce qui allait sortir de cette pièce? C'était à lui de choisir et il savait que ses gestes auraient un impact sur les évènements à venir.


_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Edoras le Dim 17 Fév 2013 - 0:25

Edoras repensait à la scène... Encore une fois, on avait essayé de l'assassiner ( Soit dit en passant, c'était encore une fois par le biais de l'alcool ! )... Ils avaient déjà trouvé un moyen de duper leurs assassins... La Mafia. Pourquoi ne pas tenter une nouvelle fois ce stratagème ?
Edoras se pencha... ramassa le verre, et en regardant le fond de poison qui s'y trouvait annonça :

" Je suis mort. J'ai bu le poison, je suis mort. Mes collègues ont vite compris et ont enfermés l'alchimiste à la cave. Exoween ne doit rien savoir, son plan a fonctionné.
Espérons qu'il se montrera au grand jour. "

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Humfrais le Dim 17 Fév 2013 - 15:37

L'alerte fut donné, des prêtres et des médecins arrivaient de tous les côtés et se rendaient au centre de commandement au pas de course. Ils ressortirent, la larme aux yeux, transportant plusieurs cadavres recouverts par des draps blanc. l'un des draps fut soulevait par le vent et on pu y apercevoir l'officier Edoras. Le plan d'Exoween avait donc fonctionné.

Il était trop tard pour les examiner maintenant, les corps furent donc entreposer dans une salle de médecine situé à quelques mètres du donjon. Une fois à l’intérieur, Edoras ainsi que deux autres gardes humains se levèrent et se débarrassèrent des draps.


Edoras fit un bref récapitulatif.

"Bon alors, Mallory a dit avant de mourir que son but était d’assassiner le général Bolvar, pour se faire il devait m’empoisonner. Une fois cette tache accompli, il aurait bu un élixir capable de rendre son rythme cardiaque indétectable afin que les médecins le croient mort et l'entrepose dans cette salle avec les autres cadavres. Pour le moment, tout c'est déroulé comme prévu et Exoween pense que Mallory est toujours en vie et est prêt à passer à l'action. Dans quelques heures, le général Bolvar à rendez vous avec un informateur qu'il croyait être digne de confiance. Cet informateur n'est autre qu'un complice d'Exoween, son but et de divertir les gardes tandis que Mallory assassine le Général par derrière. Jusque là vous me suivez?"

Les garde acquiescèrent.

"Etant donné que Mallory était un Humain, l'un de vous devra prendre sa place, Vous enfilerait cette cape et ce capuchon afin que Exoween ne vous reconnaisse pas si il traîne dans le coin lors de l'assassinat. Bien entendu, le général serra prévenu et il aura été remplacé par l'un de nos hommes lui ressemblant.

Votre but est de faire exactement ce qu'il aurait du se passer. Lors du rendez vous, lorsque l'informateur aura distrait les gardes, vous devrez tuer le général en lui tranchant la gorge, pour ce faire, vous utiliserez cette lame et cette pochette rempli de colorant rouge sang. Il vous suffira de saisir le général, d’approcher votre lame prêt de sa gorge et de percer la pochette. Surtout faites en sorte que l'informateur et Exoween ne vous voient pas faire cette manipulation. Suite à la mort du général, l'informateur et vous même seraient arrêté et nous pourrons interroger l'informateur sur l'endroit où ils retiennent la fille de Mallory et où se cache Exoween sans qu'il ne se doute de rien. Si tout se passe bien, nous devrions pouvoir en finir une bonne fois pour toute avec cette histoire.

Si vous n'avez pas tout compris, dite le maintenant, Nous passerons à l'action dans quelques heures."

[L’événement se déroulera en jeu!]

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Du grabuge au sein de Hurlevent

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum