Marziinast Grisepeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marziinast Grisepeau

Message  Marziinast le Lun 10 Déc 2012 - 15:16

Nom : Grisepeau
Prénom : Marziinast
Alignement : loyal bon
Age : « tenu secret ».
Origine: Loch Modan

Marziinast est né dans le village de Thelsamar, dans le Loch Modan. Ses parents étaient des archéologues qui étaient à la recherche du passé du peuple nain. La mère de Marziinast l’enfanta alors que son conjoint était en expédition dans les Steppes Ardentes, lorsque celui-ci appris la nouvelle, il accouru jusqu’à son village pour voir son fils. Une fois chez lui, il fut étonné de n’avoir aucune nouvelle de son expédition. Lui et sa femme confièrent donc Marziinast à leur ami qui se trouve être un chasseur d’Ours de renom, et partirent rejoindre l’expédition. Jamais ils ne revinrent, et on appris plus tard que des bandits les avaient détroussés puis tués, quand aux membres de l’expédition, personne ne sait vraiment ce qui leur est arrivé. Marziinast fut adopté par le chasseur d’ours qui s’en occupa jusqu’un certain âge.

Marziinast, qui toute son enfance admirait les exploits de grands Paladin tels que Uther Le Porteur de Lumière, ou encore Alexandros Mograine, était heureux d’enfin pouvoir quitter sa province natale pour rejoindre Forgefer, où un groupe de paladins et de prêtres avaient fait parler d’eux. Il courut de Thelsamar jusque Forgefer, sans s’arrêter. Là bas, il trouva le chef des paladins, et s’adressa directement à lui : « Je voudrais recevoir une formations de paladin ! La lumière m’appelle. »

En effet Marziinast avait reçu plusieurs signes qui lui firent comprendre que sa voie était la même que celle de ces nobles combattants de la lumière. Le vieux paladin, étonné par la motivation du jeune inconnu, accepta de lui donner une chance, et ainsi débuta sa formation. Après quelques années d’entraînement, Marziinast était devenu un vrai paladin, et était ainsi prêt à servir la lumière.

Un soir, alors que le groupe de paladins et de prêtres étudiaient de vieux écrits sur l’origine du fléau et de la légion ardente, il appris la mort du Porte-Cendres, Alexandros Mograine. Et l’éclatement de la croisade écarlate. Les paladins, effondrés, comprirent que la menace du fléau était très importante et continuèrent à s’entraîner durant des années.

Bien plus tard, un messager vint trouver le groupe, et leur donna une missive. Celle-ci indiquait que l’Aube d’Argent avait grand besoin d’aide dans les terres du Nord, et il n’en fallut pas plus aux Nains pour se préparer à ce long voyage, au cours duquel ils traversèrent maintes contrées sauvages et hostiles.

Les paladins arrivèrent aux maleterres, là ou commence la corruption du fléau. Ils voulurent, avant de rejoindre l’Aube d’Argent, rendre un dernier hommage à Uther, le modèle de tous paladins, en se rendant à son tombeau. Mais c’était sans compter les hordes du fléau qui l’entourraient ! Les paladin combattirent fièrement et purent atteindre le tombeau.

Après une longue prière, les paladins reprirent leurs montures, et reprirent la route. Mais, quelques mètres plus loin, se trouvait un arbre leur barrant le chemin. Ils voulurent le contourner lorsqu’une goule décérébrée se rua sur l’écuyer d’un paladin, le mordit et le griffa. Ils n’eurent aucun mal à se débarrasser de cette vermine, mais l’écuyer titubait… Ils commença à vomir ses trippes et fit pris de convulsions. Les paladins, complètement surpris, restèrent figés, quand l’écuyer se rua sur Marziinast pour le mordre, le forçant à lui trancher la tête.

Ces évènements n’empêchèrent pas les paladins de rejoindre l’aube d’argent, mais Marziinast partit avec le premier convoi de ravitaillement pour rejoindre Forgefer, profondément choqué et découragé. A forgefer, il vécu plusieurs années de débauche à boire, jouer et manger avec d’autres vétérans dépressifs.

Un soir, un homme entra dans son auberge de prédilection, et lui donna une lettre, puis se retira. Cette lettre lui indiquait que l’un des membres de l’aube d’argent qui fut rapatrié avec lui, et avec qui il avait très fortement sympathisé, était mort, assassiné dans son lit, par un voleur qui ne voulut pas prendre de risques.

Après cela, Marziinast fut pris d’une soif de justice. « Tout habitant d’Azeroth devrait avoir droit à la sécurité et à la justice » ce sont ses mots. En souvenir du service que le chasseur d’ours avait rendu à ses parents, il accepta de « surveiller » sa fille Kaavinsky, qui, apparement, avait de très mauvaises habitudes. Il se proposa à elle, incognito, comme « indic » de forgefer, à la recherche de tout « bon plan » pour une talentueuse voleuse comme elle.

C’est par son intermédiaire, quelques années plus tard, que Marziinast eut contience de l’existence de la Guilde de Hurlevent, qu’il voulu de suite rejoindre. Une fois Hurlevent rejoint, ainsi qu’un entretient passé, il fut accueilli bras ouverts et du faire face, sans avoir eu le temps de recevoir son matériel de fonction, à une révolte de paysans affamés.

Il demanda néanmoins à la Guilde de lui rendre un service qui la sortirait de sa législation :
-Aider les habitant de sa région natale à se défendre contre d’impitoyables orcs rochenoires.

Edoras, l’officier de la milice, accepta d’en parler aux membres de la guilde.

Marziinast


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
0/0  (0/0)
Rôle dans la Guilde: Recrue de la milice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum