[Terminé] L'attaque des Défias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Terminé] L'attaque des Défias

Message  donavan le Mer 4 Nov 2009 - 14:35

quartier général de la milice 4h du matin.

Donavan était assis ,seul dans le hall d'entrée du centre de commandement faisait déjà 6h qu'il veillais,conformément aux ordres que lui avait donné le capitaine, et il commençait a trouver le temps de plus en plus long. Ses paupières se faisaient de plus en plus lourdes et son corps était parcourut par de nombreuses courbatures : Le vieil hommes allait bientôt s'assoupir.

soudain quelqu'un entra brutalement dans le quartier général. c'était un homme fort en armure de cuir, d'une trentaines d'années.

"-sergent valentin de la milice du peuple, se présentat l'homme à bout de souffle, je doit parler au capitaine capashen de toute urgence !
-héla mon gas, répondit le prêtre, le capitaine dort à cet heure ci, et je pense qu'il va être de mauvais poil si on le réveil maintenant. Ton affaire est si urgente que sa ?
-les défias ont prit d'assaut la colline des sentinelles nous avons besoin de renfort immédiatement !
-hum oui en effet,répondit Donavan gênée , ça a l'air urgent. Bon suis moi je te mène a lui.


Chambre du capitaine capashen 4h30

Donavan et le sergent entrèrent en trombe dans la chambre du capitaine.
"DEBOUT MON CAPITAINE !!!, hurla donnavan,une affaire urgente pour vous"

...



[HRP]
voila ,vu que beaucoup de joueur de la guilde avait un perso entre le niveau 15 et 20 je m'était dit que sa serrait sympa de faire une petite incursion dans la marche de l'ouest histoire de tuer du défias et pourquoi pas faire les mortemines. ça permettrais que tout le monde se rencontre ,et souderais un peu l'équipe.

[/HRP]
avatar
donavan


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Prétre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Invité le Mer 4 Nov 2009 - 15:16

Kendrak qui travaillait encore a la paperasse dans le bureau entendit Donovan tenter de réveiller le capitaine. Elle se précipita affolée :

- Nan mais t'es fou ? On réveille pas un supérieur comme ça !! Tu cherches a être de corvée de chiottes ? Viens par la et dis moi ce qui se passe

Les 2 hommes firent un compte rendu à Kendrak qui restait perplexe.

- Bon effectivement faut peut être mieux réveiller le capitaine avant d'envoyer nos maigres ressources se faire charcuter... Laisse moi faire

Kendrak soupira en enlevant son armure, ses épaules, ses gants et en dégrafant les premiers boutons de sa chemise rouge. elle fini en détachant ses cheveux et fit un regard noir aux deux autres qui la degardaient bouche bée.

- Un mot de tout ça et la corvée de chiotte vous l'aurez.

Elle se dirigea vers la couche du capitaine et se mis a lui susurre a l'oreille.

- Capitaine... une affaire très urgente requiert votre attention immédiate.

Après quelques minutes à chuchoter de la sorte le capitaine ouvrir les yeux. Voyant Kendrak si légèrement vêtu il ne su quoi répondre. Tout au moins n'était il pas en colère.

- Mon capitaine on m'a sorti du lit pour vous prévenir d'une attaque sur la colline des sentinelles. Ils ont besoin de renforts immédiats. La décisions vous reviens mon capitaine mais j'ai pris la liberté de prendre mon attirail.......

Elle se tourna furtivement vers les deux hommes qui attendaient a l'entrée de la chambre et leur fit un sourire en coin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Invité le Mer 4 Nov 2009 - 15:55

L'aube allait pointer. Le peu de lumière qui pénétrait dans la pièce révélait néanmoins l'anatomie et les formes parfaites de la jeune femme. Le Capitaine, parfaitement réveillé à présent, ravala sa salive et tenta de contenir une érection matinale particulièrement vigoureuse. Kendrak était très attirante, malgré sa dégaine masculine quand elle portait l'armure. Laissant donc parler ses hormones, l'homme répondit:

- ... Est-ce si urgent que cela ? fit-il de son plus beau sourire, et regardant Kendrak avec une pointe de tendresse.

C'est alors qu'il aperçu dans l'ouverture de la porte, deux visages apparemment curieux. Il les reconnu, et reprit rapidement d'un ton plus fort:

- Quoi ?! Une attaque ?! Et bien allons-y !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Invité le Jeu 5 Nov 2009 - 13:06

Première visite des Mortemines

Miliciens :
4

- Capashen
- Twan
- Enäf
- Bylet

Espion : 1

- Rox



Bilan:

Repère des Défias visité. Bateau brûlé, mais rebelles défias mieux organisés que prévu. Mort de Van cleef non certaine. nécessite une deuxième visite des lieux.




[HRP]Je n'écris pas grand chose, car il y aurait beaucoup trop à décrire sur ce qui s'est passé in game (par contre vous, je vous invite à le faire) : Un rôle-play magnifique, sans aucunes interruptions HRP. Que du bonheur. Merci ![/HRP]


Dernière édition par Capashen le Sam 7 Nov 2009 - 10:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Bylet le Ven 6 Nov 2009 - 17:36

La guilde accueille de plus en plus de monde et les relations commencent à s'établir.

Bylet se rend compte que les choses ne sont pas si simples, surtout quand il reçoit un appel à volontaire provenant du Capitaine Capashen. Ni une, ni deux, il part pour la garnison du ruisseau de l'ouest. Lorsqu'il arrive Enäf et Røx sont déjà présent, ainsi que le Capitaine. Une quatrième personne portant une armure de la garde se trouve la elle aussi. Le Capitaine dit qu'il s'agit de Twan, un de ses anciens compagnons d'arme et qu'il est ici en tant que soutien. Aussitot les présentations terminées, la mission est donnée.

"Les Défias ont essayés de prendre d'assaut la colline des sentinelles, nous devons la défendre et repousser cette attaque."

Le groupe, monté à cheval, part pour rejoindre cette colline. Sur place une des sentinelles explique que les Défias sont partis en direction de la ville plus au sud. Et voila nos cinq compagnons repartis.

En arrivant sur place, la ville est assiégée par les Défias. Le Capitaine prend alors la décision d'enquêter sur ce qu'il se passe et décide d'entrer dans la ville. Comme à leur habitude, les malfaiteurs, n'aimant pas les étrangers, surtout ceux représentant l'autorité, se jettent sur le groupe. Les armes sortent plus vite que les mots dans de tels moment, et malheureusement pour ces jeunes défias, les hommes de la guilde de hurlevent ont une bonne expérience des combats.
Surpris par l'un des batiments, les miliciens décident d'y entrer. Tout au fond, un mur abattu, laisse passer un filet d'air. De l'ouverture, on peut appercevoir un chemin descendant, et du tréfond des bruits se font entendre. Røx, sachant se dissimuler dans les ombres, a été désigné pour éclairer le chemin. D'autres Défias, des couloirs de plus en plus profonds. Plus qu'intrigués par ce qu'il se passe dans ces souterrains, il est plus que nécessaire de savoir pourquoi tant d'homme sont ici. Nos hommes se remettent en route... Non pas en route, il faut qu'ils se fraille un chemin à travers tous ces brigands et ce dédale de tunnels. Les hommes avançant doucement mais surement, ne sont guidés que par leur instant et les rails qui se trouvent sur le sol.

A leur grande surprise, un noble humain se trouve parmi les bandits et n'hésite pas une seule seconde à attaquer de front les miliciens. Nul ne sait qui il était, même après avoir fouillé sa dépouille comme il se doit. Plus les hommes avancent, plus les choses laissent à présager d'une menace importante pour la ville d'hurlevent.

Durant leur descente, les hommes se voient s'arrêter par une porte de métal, gardée par un ogre. Il fallait passer, mais comme tout le monde sait, il n'y a que peu d'ogre refléchissant par eux mêmes, et sont des gardiens à la force redoutable. Protégés par leur bouclier, le Capitaine et Twan, tentent, tant bien que mal, de maintenir l'ogre en place. Les 3 autres compagnons s'affairent à lui asséner leurs plus violents coups. L'ogre terrassé, Les hommes fatigués par ce combat, il est temps de penser leurs blessures. Les hommes de lumière se rétablissent rapidement et usent de leur pouvoir pour aider Bylet et Røx.

Remis sur pieds, ils passent cette lourde porte. Une multitude d'autres galeries s'ouvrent à nouveau devant eux. De plus en plus profond, de plus en plus d'incertitudes, de mystères, plusieurs portent de métal, de plus en plus importantes, leurs barrent le chemin. Rien ne peut arrêter l'avancer des hommes, bien que les difficultés rencontrées soient de plus en plus importantes, sans même savoir de quoi il en retourne, ils savent qu'au fond de ses mines, un danger commence à voir le jour.
Le vent se faisant de plus en plus important, quelque chose laisse à penser que la porte face à eux est la dernière qu'ils rencontrent. Tous se mettent à pousser pour ouvrir les portes imposantes.

Il n'est plus question de surprise tellement cela parait irréel. Un navire. Les hommes n'en croient pas leurs propres yeux. La menace à laquelle pensaient les miliciens était belle et bien présente. Ne pouvant laisser une telle chose se passer, le Capitaine se tourne vers ses hommes pour les encourager, qui fièrement lèvent leurs armes. Il n'est pas question pour nos cinq hommes de laisser ces truands mettre leurs desseins à terme.

Le hommes tentent de se frayer un chemin jusqu'à la nacelle. Là, un Tauren les attendait. Il n'était pas question pour lui de laisser passer qui que ce soit. Le groupe se met en position comme ils avaient fait pour tuer l'ogre. Après un long combat, le Tauren tomba sous les coups. Mais le répit fut court, d'autres pirates se jettent alors sur eux. Certains d'entrent eux tombent à l'eau bléssés, d'autres se laissant emporter par la peur, s'enfuient.

Après un chemin difficile le groupe parvient à rejoindre le pont du navire. Dans la cabine du Capitaine de navire, ouverte, on peut distinguer une silhouette. A leur vue, elle s'avance lentement, et laisse apparaitre un homme de grande taille. La formation des hommes se met immédiatemment en place, tandis que l'homme sort deux longuent épées de leur fourreau. Pour aucun d'entre eux il n'est envisageable que l'homme se rende. Le Capitaine Capashen et Twan montent leur bouclier, et foncent sur leur ennemi. Røx et Enäf se positionnent de telle manière à placer leurs attaques dans le dos de l'humain. Bylet prend du recule et lorsqu'il voit une ouverture entre les deux boucliers, se met à courir pour lancer sa masse en plein ventre du mécréant. Déstabilisé, blessé, le Capitaine du navire pose un genou par terre. Les blessures occasionnées ne lui laissent que le temps de reprendre une dernière aspiration, pour enfin l'achever.

Enfin, le dirigeant de cette galère est tombé, mais il reste une dernière tache à accomplir. Détruire ce qui a été construit en ces lieux, et pour cela nul autre que le feu ne peut purifier les lieux comme il se doit. A l'aide des torches, trouvées sur le bateau, les caisses de poudre sont embrasées. Ne perdant pas de temps les hommes se mettent à courir... sauf Bylet. Le bateau flamboyant, il est impossible pour eux de retourner le chercher, surtout ne sachant pas ou se trouve le nain.
Pour tout le monde la mission était accomplie, mais pour le groupe, cela avait couté la perte d'un nain.

Rentrés au centre de commandement, le Capitaine part rendre compte des évènements aux autorités de la garde de hurlevent. Enäf et Røx quand à eux, commencent à réparer et nettoyer leur équipement.

Apès quelques heures, un nain entra en criant:
-J'ai soif!!! Fiou que c'était chaud!!!" Bylet, en bon nain, prend une bière et l'engloutit cul-sec. Ses compagnons surpris de le voir, lui demandent ce qu'il s'est passé et comment il a pu s'en sortir. Il leur raconte alors:
-C'est bien simple! Vous connaissez la cupidité des nains, je n'y peut rien c'est dans mes gènes. Après avoir mis le feu aux poudres, j'ai vu une dague brillante plantée sur le pont un peu plus bas. J'ai sauté pour la ramasser et là... Un canon m'est tombé dessus. Fort heureusement pour moi, car le bateau a explosé dans la foulé et le canon m'a protégé des flammes. Le temps que je reprenne mes esprits vous étiez déjà reparti... Et puis vous avez emporté mon cheval avec vous... Un nain est rapide sur de courtes distances." Bylet se mit à rire, entrainant la joie de ses compagnons. "Bon allez c'est pas le tout mais festoyons pour notre dur labeur!!!"

Après mûre reflexion, Bylet se demandait, dans la confusion totale dans laquelle il était, si il n'avait pas vu un homme en difficulté nager au fond de l'eau. Avec tous les morceaux qui tombaient, le feu en surface, il n'avait guère le temps d'apprécier les formes et les couleurs, sachant que sa vie était en danger aussi. Aussitot il en fait part au Capitaine, car si ses soupçons sont exacts, Van Cleef n'est pas mort et une nouvelle menace pourrait voir le jour.
avatar
Bylet


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
70/100  (70/100)
Rôle dans la Guilde: Milicien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Invité le Sam 14 Nov 2009 - 13:32

Le Capitaine Capashen fait parvenir aux membre de la Guilde un rapport provenant du Capitaine Danuvin, l'Officier en poste à la tour des Sentinelles des Marches de l'Ouest.

Van Cleef, le chef prétendu des Défias, aurait envoyé son capitaine de bateau à l'extérieur des Mortemines pour une mission encore inconnue. C'est un Gobelin du nom de "Vertepeau". C'est une occasion à ne pas manquer pour intercepter cet individu, bras droit de Van Cleef. Apparemment, il serait toujours dans les Marches de l'Ouest.


Ordre de mission :

Trouver le Gobelin Vertepeau, le capturer si possible, sinon, l'éliminer. Faire ensuite un rapport.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Ykee le Ven 20 Nov 2009 - 22:40

Après avoir lu le rapport du dernier espion envoyé, le capitaine Capashen se mit en place, prépara quelques chevaux dans le quartier commerçant. Une fois les préparations, il termina par se diriger vers le centre de commandement. A l'intérieur, Freyah et Ykee étaient présents. C'était l'occasion de réaliser leur première mission et de voir leurs capacités.

Le capitaine appela alors les deux membres. Pour les avertir de cette mission. Sans plus attendre, ils se rendirent sur la place du quartier commerçant.

Une fois arrivés, le capitaine Capashen dit: "Nous avons peu de temps, je vous explique la situation brièvement. J'ai reçu un rapport d'espion concernant le Gobelin Vertepeau, disant qu'il se dirigeait vers un phare non-loin de ruisselune. Bien, notre mission est de le tuer, pour déstabiliser la bande des défias."
Il fit une pause pour reprendre: "Ne perdons pas une minute de plus, il faut nous dépêcher, enfilez ces armures et montez sur ces chevaux. Nous nous mettons en route maintenant."

Alors que le capitaine devançait les deux membres de plusieurs vingtaines de mètres, Freyah semblait mal à l'aise sur son cheval.
De plus, pour gagner du temps, notre groupe décida de couper à travers la forêt. La jeune femme, n'ayant pas l'habitude de porter l'armure faillit tomber du cheval à plusieurs reprise mais se reprit de justesse à chaque fois.

Quelques minutes plus tard, arrivés à la colline des sentinels, le capitaine Capashen demandait plus d'informations auprès de Gryan Roidemantel. Cependant, aucune autres informations n'étaient disponibles. L'occasion de se remettre en route, après une courte pause permettant à Freyah de mieux se placer sur le cheval.

Une fois arrivé sur la cote, nos trois compagnons durent laisser leurs chevaux pour descendre plus bas sur le rivage. Le premier obstacle se dressait alors. Pour rejoindre le phare, il fallait nager sur quelques mètres. Cependant, il était impossible de nager, aussi lourdement armés.
Le capitaine Capashen ne prit que quelques secondes pour réfléchir et attribuer les ordres aux deux membres.
Les deux hommes enlevèrent leurs armures et nagèrent jusqu'au phare, alors que Freyah resterait sur la côte et interviendrait en cas de danger. (HRP: Quel Macho ce capitaine alors :p)

Le capitaine Capashen et Ykee prirent quelques minutes pour inspecter l'île... Rien d'anormal. Ils regardèrent par les fenètres pour voir si rien ne se tramait. Apparement sans danger, les brigands devaient déjà être partis à l'heure qu'il est.
Soudain, un mort-vivant apparut de derrière le phare d'on ne sait ou et se mit à charger le capitaine Capashen. Bien que très fort à l'épée, il ne pouvait parer toutes les attaques sans le bouclier qu'il avait laissé sur la côte avec son armure.

Freyah, voyant qu'un combat avait démarré enleva son armure en quelques secondes, sauta a l'eau et rejoignit le phare tout en gardant sa grâce féline pour se faufiler derrière le mort-vivant. Pendant ce temps la, Ykee se concentrait à soigner les blessures du capitaine. Heuresement que Freyah avait intéragit si rapidement pour asséner un coup fatal à l'ennemi. Peut-être que le capitaine n'aurai pas survécu beaucoup plus longtemps sans armure.

Les trois compagnons prirent quelques secondes pour souffler et se soigner. Ils étaient tous perplexe, on leur disait que c'était un gobelin qui devait-être ici et non un mort-vivant. Cela ne servait à rien de rester ici, c'est pourquoi ils se remirent en route pour faire un rapport à la colline des sentinelles.

Tout cela était bien étrange. Quelque chose se tramait la-dessous.
Malgré le fait que les Défias soient fortement déstabilisés après l'assaut des mortemines, ils semblaient avoir plus d'un tour dans leur sac.
avatar
Ykee
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
70/100  (70/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de la milice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Terminé] L'attaque des Défias

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum