La Guilde contre-attaque / Que sont - ils devenus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Guilde contre-attaque / Que sont - ils devenus ?

Message  Filnius le Lun 15 Mai 2017 - 19:25

Filnius posa sa tête sur ses bras croisés. Il prévoyait de dormir sur le comptoir de la taverne où il se trouvait, comme il le faisait habituellement. Le voleur venait juste de terminer sa bière et avait posé quelques pièces pour la payer. C'est cette dernière action qui lui fit prendre conscience qu'il ne lui restait plus beaucoup d'argent. Il devait travailler, du boulot pour ne pas finir comme les sans-abris qu'il rencontrait habituellement sur les routes et qu'il ignorait. Une fois la tête posée, il ne cessait de penser à ce qu'il pourrait faire pour remédier à son problème: il en avait marre de tuer, ça le lassait, il ne connaissait que ça ces derniers temps, à croire que tout le monde cherchait à se tuer. Peut-être voler? Non! Peu de riches passent ici. Et les quelques individus présents dans la taverne ne valaient pas le coup, soit parce qu'ils n'avaient plus d'argent, soit parce qu'ils étaient ivres et constituaient donc un défi beaucoup trop simple pour Filnius. La seule chose qui vint à l'esprit du voleur fut la couture et la vente de vêtements. Mais il lui faudrait tout racheter, et cela coûtait une somme qu'il n'avait pas... qu'il n'avait plus. Il avait dû laisser tout son matériel à Hurlevent quelques années auparavant pour fuir. De plus, Filnius n'était même plus sûr de savoir encore coudre un vêtement correct, après tant de temps sans pratique.
Au fur et à mesure de ses réflexions, les yeux de l'assassin se fermaient jusqu'à qu'il s'endorme. Le lendemain matin, il ouvrit les yeux et leva la tête d'un coup soudain qui effraya légèrement le tavernier, occupé à passer un chiffon sur son comptoir. Filnius regarda tout autour de lui. Les tables était en majorité vides et propres, seules une ou deux étaient occupés de quelques personnes prenant un petit déjeuner, si on pouvait appeler ça ainsi. Vous connaissez tous le dicton "La nuit porte conseil", non? Et bien, pour Filnius, ce dicton s'appliqua. En effet, le voleur venait d'avoir une idée. Il regarda si il avait toutes ses affaires essentielles sur lui et partit de la taverne.

_________________
Filnius Shadowroad
avatar
Filnius


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
55/150  (55/150)
Rôle dans la Guilde: Voleur du SI:7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Edoras - La fin d'un long service

Message  Edoras le Sam 20 Mai 2017 - 6:33

Des semaines, des mois, peut être des années ? Et puis à quoi bon savoir, il avait abandonné depuis longtemps l'idée de sortir de son cachot, compter les jours ne servait plus qu'à avoir une idée du temps qu'il avait mit avant de mourir.

Comment avait-il pu, lui, grand et respecté Capitaine de Hurlevent, en arriver là ? En haillons, la peau sur les os, couvert de cicatrices et autres plaies à peine fermées, le regard vide. La question, il se la posait tous les jours, elle le hantait. Il avait tout foiré et il le savait.

Tout commença au lendemain de la bataille d'Angrathar, en Norfendre. C'est là qu'on lui avait apprit la mort de son protecteur, Bolvar. Se sachant en danger, il avait fuit la cité en direction d'une cachette abritant quelques uns de ses anciens compagnons. Il n'avait jamais perdu contact avec eux, après tout son rôle à Hurlevent était de laver leurs noms, et eux malgré leur réticence ne pouvaient abandonner leur ancien chef et ami. Ce jour là, dans sa hâte, il ne prit que très peu de précautions et ne remarqua pas le groupe d'assassins qui le suivait. A peine avait il rejoins ses amis qu'ils furent submergés par des vagues d'ennemis, ils n'eurent même pas le temps de combattre. Il fut vite immobilisé, impuissant, ne pouvant que regarder ses anciens frères d'arme tomber un par un, égorgés, poignardés, morts par sa négligence.

A partir de là, il n'était plus rien. Trimbalé aux quatre coins d'Azeroth, exhibé comme trophée auprès de chefs de bandits et autres personnalités importantes du crime organisé. Chaque tentative d'évasion se soldait sur un échec, et le gratifiait d'une nouvelle cicatrice. Affamé, torturé, il fut bientôt si peu digne d'intérêt que ses ravisseurs l'abandonnèrent dans un vieux cachot. Ils firent en sorte qu'il vive, sans doute avait il encore un peu d'importance, peut être pour capturer les membres restant, se disait il, se rassurant en imaginant certains de ses compagnons encore en vie.

Aujourd'hui, il n'était plus rien, et tout était terminé. Son geôlier avait cessé ses visites depuis bien trop longtemps, et il ne survivait plus que grâce à l'eau s'infiltrant dans sa cellule les jours de pluie. Bien trop fier pour une telle fin, il enrageait de se savoir condamné, de devoir mourir dans l'ombre et dans l’indifférence. Mais bien trop faible pour faire quoi que ce soit il se contentait de penser à la «bonne époque» et à ses erreurs. Assis dans un coin de sa cellule et la tête cachée dans ses bras, sa prison abandonnée lui refusant tout espoir.

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guilde contre-attaque / Que sont - ils devenus ?

Message  Gerdan le Sam 20 Mai 2017 - 14:21

Sa vie ne rimait plus a rien, et ce depuis pas mal de temps déjà.

Combien ? Il ne comptait plus à vrais dire, il se tenait juste au courant des dernières nouvelles par l’intermédiaire de bateaux de marchands gobelins qui passaient par là. Et même s'ils n’appréciaient pas franchement les nains, et encore moins les vétérans de l'ex milice de Hurlevent, ils ne crachaient pas sur l'or qu'il leurs proposaient en échange d'informations.

De l'or, il en avait emporté beaucoup lors de sa fuite, pensant sauver le contenu du coffre de guilde, il s'était retrouvé avec des sacs de pièces à ne plus savoir quoi en faire. Au final, cet argent n'avait plus aucune valeur ici, et puis après tout, il n'en restait plus tant que ça. Il se demandait juste comment il allait faire venir les gobelins une fois qu'il serait à sec.
Car même s'il avait depuis longtemps perdu l'espoir d'entendre parler de ses anciens frères d'armes, ces quelques bribes d'informations était l'unes des seules choses qui l’empêchait de sombrer totalement dans la folie.

Mais en y réfléchissant, cela faisait longtemps qu'ils n'étaient pas passé, peut être que les pirates ou la marine de Kul'tiras en étaient venu à bout ?

Qu'importe, car de toute façon l'hiver arrive et sont grand projet est presque terminé, il ne reste plus qu'a assembler l'alambic.

Espéreront juste qu'il ne devienne pas aveugle d'ici le printemps.

_________________
Gerdan Marteau de Bronze, Officier.
avatar
Gerdan


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
59/150  (59/150)
Rôle dans la Guilde: Officier de la milice.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une route vers un futur?

Message  Filnius le Sam 20 Mai 2017 - 14:59

Tandis que Filnius marchait vers son objectif, il se remémorait ce qui l'a mené jusqu'à la situation dans laquelle il se trouve. Voilà bien longtemps qu'il voyage de taverne en taverne à la recherche de boulots: assassinats, vols, ... Rien d'exceptionnel. Il s'ennuyait de la routine qu'il s'était forgé. Mais il se souvient d'une époque où il pouvait dire qu'il était heureux. Mais cette époque est révolue. Le voleur écoutait les rumeurs et les commérages qui se racontaient pour trouver une information, aussi anodine puisse-t-elle être, pour être au courant de quoi que ce soit concernant cette époque... Après tout, l'espoir fait vivre...

La route vers sa destination était longue, mais il savait ce qu'il faisait. Si on lui demandait pourquoi il a choisi cette voie, Filnius répondrait que c'est pour avoir un boulot qui lui permet de ne pas rester enfermé dans la routine. Mais au fond de lui, il savait que c'était surtout pour avoir un moyen de retrouver ses anciens compagnons. Il aura à la fois accès à des rumeurs diverses et à un moyen d'aller les vérifier. Mais (car il y a beaucoup de mais) ses futurs employeurs (si tant est qu'il l'accepte) sont loin d'être les plus sympas et, surtout, les plus aptes à pardonner en cas d'erreurs...ou de retournement de veste. Quoiqu'il en soit, Filnius était bien décidé à aller à Cabestan, même si sa situation pécuniaire l'oblige à y aller à pied.

_________________
Filnius Shadowroad
avatar
Filnius


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
55/150  (55/150)
Rôle dans la Guilde: Voleur du SI:7

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Guilde contre-attaque / Que sont - ils devenus ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum