The Secret World : L'éveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Secret World : L'éveil

Message  Nelween le Mer 4 Nov 2015 - 1:40

Hello tout le monde, voici le premier chapitre d'une histoire que j'écris. Celle-ci à un lien direct avec le personnage que je joue sur le MMORPG sur The Secret World. Plus tard, lorsque le passé atteindra le présent de mon personnage,  il mettra en scène les personnages qui RP avec moi comme Edoras ( Edward ) et Humfrais et d'autres si vous nous rejoignez ! N'hésitez pas à commenter le sujet, ça fait toujours plaisir et ça peut m'aider à m'améliorer.

______________________

PROLOGUE

Vrrrrr...Vrrrrr…
Will ouvrit péniblement les yeux et poussa un grognement. Encore eux, sérieusement ? Ils peuvent pas me foutre la paix ? Il chercha son téléphone sur la table basse et appuya sur le bouton pour raccrocher. Chaque jour, ils l'appelaient. Chaque jour il raccrochait. Il en profita tout de même pour jeter un coup d'oeil à l'heure. La lumière de son smartphone lui brûla les yeux. Qu'importe ! Il était trois heure de l'après-midi. Après avoir essuyé le filet de bave qui pendait à ses lèvres, il se leva enfin et ouvrit les rideaux de sa chambre. Ou de son salon. Ou sa cuisine. En fait, tous les éléments d'une maison normal était réparties ici dans une seule pièce de 20 mètres carré. Dehors, il pleuvait, comme pratiquement tous les jours à Londres. Will soupira. Le frigo était vide et il devait absolument sortir pour aller acheter quelque chose à manger. Cela faisait tout de même trois jours qu'il n'avait rien avalé.

Sans ce soucier de la pluie, il se dirigea vers l'épicerie. Sur le chemin, il rencontra deux hommes vêtus majoritairement de rouges. Une icône en forme de croix était brodée sur chacun des deux uniformes. Will les connaissait. Peut être même qu'ils le cherchaient, mais ils ne prêtèrent aucune attention à lui. Ils ne l'ont sans doute pas reconnus. De toute façon, comment auraient ils pu le faire ? Will était méconnaissable. D'une barbe de trois jours, il en est passée à une qui lui arrivait jusqu'au haut du torse qui lui grattait horriblement. Ses cheveux, d'habitude peignés et coupés, avaient suivi le mouvement. De plus, sa faible alimentation et sédentarité ont eu raison de sa musculature. Mais l'identité d'un homme ne se limite pas à son apparence physique, non ? Pourtant, quelque chose s'était éteint dans le regard de Will et à vrai dire, même si il était rasé, coiffé et bon-vivant, vous ne l'auriez pas reconnu.

Après avoir acheté une dizaine de boites de raviolis, Will rentra chez lui et s'affala dans son lit. Il attrapa la télécommande, alluma la télévision et zappa sur la chaîne d'informations. Une édition spéciale. Une catastrophe a eu lieu dans les métros de Tokyo, mais aucun journaliste n'a pu s'approcher de la zone sensible. Le présentateur, furieux, clamait que la liberté journalistique était en jeu. Will ricana. Il semblerait que Le Conseil de Venise n'a pas réussi a cacher correctement l'information aux yeux du grand public, cette fois.

Vrrr...vrrr…
En parlant d'eux. Will soupira une nouvelle fois et raccrocha en se demandant pourquoi diable il ne l'avait pas fait plus tôt. Les Templiers lui avaient déjà lancés cent-vingt-sept appels ces cinq derniers mois. Les Illuminatis, trente-quatre. Il ne comprenait pas l'attitude de ces derniers. Comment ont ils fait pour être au courant qu'il ne travaillait plus pour les Templiers ? Il n'y avait aucun doute sur le fait qu'ils tentent de le recruter, mais cela ne faisait qu'augmenter la haine de Will envers eux.  L'attitude de ces deux factions l'énervait. Quand vont ils enfin comprendre qu'il ne compte absolument pas leur répondre ? Les premiers jours, les Templiers lui avaient envoyés plusieurs psychologues, amis pour parler avec lui. Rien y faisait. Will les repoussait toujours violemment. N'importe qui aurait sans doute éteint le téléphone pour éviter tout appel, mais il avait des bonnes raisons de ne pas le faire. Sa gorge se serra quand il composa un numéro. Son coeur s'accéléra quand il entendit le bruit de sonnerie. Une fois...deux fois...trois fois...quatre fois...cinq fois. Comme à chaque fois, une femme s'excusa de ne pas avoir pu prendre l'appel et promet de rappeler dès que possible en précisant qu'on peut laisser un message sur son répondeur. Comme à chaque fois, la vision de Will se troubla et il les essuya rapidement.


Dernière édition par Nelween le Ven 6 Nov 2015 - 11:30, édité 1 fois
avatar
Nelween


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/150  (30/150)
Rôle dans la Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Nelween le Jeu 5 Nov 2015 - 23:10

Je ferai la relecture demain, en attendant voici le chapitre 1 ! Comme d'hab n'hésitez pas à m'en parler si vous avez lu, ça me motive à continuer

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

CHAPITRE 1

Les roues crissèrent enfin en entrant dans la gare Londonienne. Will se réveilla en sursaut et constata que la veille femme qui l'avait accompagné lui parlait toujours. Pourtant cela devait bien faire deux heures qu'il s'était assoupi.
- Excusez-moi, c'est mon arrêt, il faut que j'y aille.
- Oh...comme c'est dommage, murmura la vieille dame, déçue. C'est toujours un plaisir de parler à des jeunes. Rappelle-moi ton âge ?
- J'en ai dix-neuf, répondit il en souriant. Au revoir. »
Will attrapa sa valise posée sur le porte-bagage et descendit du train en hâte. Il quitta la gare et ferma les boutons de sa veste, surprit de la température fraîche de la ville. L'hiver était aux portes de la Grande-Bretagne. Il en profita pour déplier la lettre qui se trouvait au fond de sa poche intérieur pour relire l'adresse : « Temple Hall, Temple Court, Ealdwic ». Il balaya la place de la gare du regard à la recherche d'un taxi. Qu'il trouva sans grande difficulté. Will frappa à  la vitre de la voiture. Le chauffeur leva les yeux de son journal et fit signe au jeune homme de monter à l'arrière.
- T'as de l'argent au moins ptit ? Grogna l'homme en observant Will dans le rétroviseur.
- Ouais bien sûr…Vous pouvez m'emmener à Ealdwic ?
- Hein ? En vingt ans de carrière j'ai jamais entendu ce nom. T'es pas dans la bonne ville.
- Mais heu...pourtant je suis sûr que c'est à Londres…
Le chauffeur bredouilla des choses incompréhensibles et tapa Ealdwic sur son GPS, en vain.
- Tu te fous de moi ? Ça existe pas !

Comprenant qu'il était inutile d'insister davantage, Will sortit, confus. La nuit tombait lentement à Londres. Il marcha dans les rues au hasard, sans trop savoir où il allait. Il fallait qu'il réfléchisse. Plus les pensées se bousculaient dans sa tête, plus il s'énervait. Et si tout ceci n'était qu'un canular ? Après tout, cette lettre était déjà ridicule aux premiers abords. On lui propose un job, on lui assure qu'il serait bien payé et hébergé. Non. C'est impossible que ce soit faux. Will n'avait parlé de son secret à personne. Pourtant eux, eux étaient au courant. Finalement, c'était logique que cet endroit soit caché si  ce sont des personnes avec le même genre de don que lui. Mais comment trouver Ealdwic… ? Will regarda autour de lui. Il n'avait même pas fait attention à l'endroit où il se trouvait. Un parc. D'habitude, il adore se promener dans ce genre d'endroit mais là, la nuit avait complètement prit possession des lieux et il était complètement seul. Une pointe d'inquiétude monta en lui. Il n'avait même pas songé à l'endroit où il dormirait cette nuit, persuadé qu'il trouverait Ealdwic sans difficultés. Son attention fût tournée vers le réverbère qui éclairait le chemin. Celui-ci émettait des bruits de courant à mesure qu'il clignotait. Ensuite, la lumière s'éteignit. Un par un, les autres réverbères l'imitèrent. Tout simplement. Will ne voyait plus à deux mètres et le ciel complètement couvert, ne laissait pas passer le clair de lune. La pointe d'inquiétude se transforma en réelle angoisse. Will ouvrit le paume de sa main et se concentra. Une boule de lumière bleuté naissait tranquillement en son creux. Quand elle fût assez imposante, il tendit son bras pour tenter d'éclairer les environs. Tout ce qu'il entendait, c'était son souffle qu'il ne parvenait pas à calmer. Quelque chose clochait. Il ne se sentait pas seul. Un corbeau l'observait silencieusement.

Will se sentit stupide. Pourquoi paniquer à son âge, franchement ? Il referma le poing, la lumière bleuté s'évanouit aussitôt. Un autre corbeau venait de se poser sur une branche. Il ne l'avait pas vu mais entendu. Un autre. Et encore un autre. Sans réfléchir, il entreprit une course à travers le parc à l'aveugle. Les oiseaux le suivait, il le savait. Il trébuchait presque à chaque pas, jusqu'à ce qu'il se cogna contre un homme au physique colossal, une torche à la main.
- Qu'est ce que… ?
Il n'eut pas le temps de poser sa question que les corbeaux foncèrent dans le sol pour s'y heurter. A la grande surprise de Will, ils semblèrent s'évaporer au contact de la surface, laissant place à un épais nuage noir. Et le nuage noir laissa place à un homme encapuchonné, une lame dans chaque main. Ce n'était pas un humain. Will retint un cri. Son corps se mit à trembler.
- Ahah te voilà enfin toi, s'écria joyeusement l'homme sur lequel Will s'était cogné à la créature en face de lui.
Le colosse s'élança aussitôt. Il mima qu'il était en train de tirer avec une arbalète et comme par magie, une flèche verdâtre, iréelle et transparente,  vint se ficher dans la tête du monstre. Ce dernier ne broncha pas et tenta de transpercer le colosse avec une longue lame. Qu'il esquiva sans danger. Profitant que la créature s'était approchée, il frappa d'un grand coup de poing dans le ventre. Lorsqu'il la retira, Will remarqua que des griffes s'étaient matérialisées à chacune de ses phalanges. La créature s'évapora exactement comme elle est apparue. Le colosse se tourna vers lui et lui offrit son aide.
- Ça va aller mon gars ?
- Je crois, répondit le jeune homme dans un souffle en se relevant. J'ai un peu la nausée...c'était tellement…
- Improbable ? Ouais. J'suis désolé, j'pensais qu'éteindre toutes les lumières du parc éloigneraient tout le monde. J'me suis planté.
- Vous...pouvez m'aider à aller à Ealdwic ? Demanda Will, certain qu'il saurait l'y emmener.
- D'où tu viens ?
- Cardiff. Je suis venu en train. On m'a envoyé une lettre et…
Le colosse émit un cri de satisfaction. Il sortit son téléphone, composa un numéro et attendit que son interlocuteur décroche.
- Ouais, Nico ? Il est avec moi, ne cherche plus.
Il se tourna ensuite vers Will.
- Viens avec moi.

Le jeune homme lui emboîta le pas. L'homme lui expliqua qu'il s'appelait Félix et que cela faisait quelques jours qu'il traquait le Revenant, la créature qui hantait le parc. La police croyait qu'il s'agissait d'un tueur en série, c'est en quelque sorte vrai, mais jamais ils n'auraient pu imaginer ça. Félix travaillait pour les Templiers, l'organisation qui cherche à recruter Will. En sortant de la gare, il devait rencontrer Nicolas, l'homme qui devait l'emmener à Ealdwic. Sauf que celui-ci a été retardé par une digestion trop prématurée.

Will et Félix sortirent du parc après une dizaine de minute. Une voiture les attendait. Le colosse n'y entra pas, préférant fêter sa victoire dans un pub Londonien. Will imaginait Nicolas du même gabarit que Félix, mais il n'en n'était rien : il était petit, grassouillet, avec une paire de lunette rondes ainsi qu'une moustache finement taillée. Une fois les présentations faites, la voiture se mit en route.
- J'ai une question...Comment Ealdwic peut-il rester un endroit secret ?
- Pour une raison que j'ignore, le quartier n'a pas de position fixe, il peut apparaître entre deux rues sans que personne ne se pose de questions et disparaître ensuite. Je suppose que c'est un secret Templier que même moi n'ai pas le droit de connaître. Dans tous les cas, tous ceux qui ignorent l'existence d'Ealdwic ne peuvent y entrer. On a des vigiles.
- Je vois…
Will regarda l'heure sur l'autoradio. Deux heures du matin. Avec le voyage et les émotions qu'il a eu, il était complètement crevé. Le bercement du moteur eut raison de lui et il s'endormit dans un sommeil sans rêves.


Dernière édition par Nelween le Sam 26 Déc 2015 - 18:42, édité 1 fois
avatar
Nelween


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/150  (30/150)
Rôle dans la Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Humfrais le Ven 6 Nov 2015 - 21:47

Hé, j'ai bien accroché. J'ai bien aimé la brève présentation de sa vie présente puis retour sur le commencement. on se demande comment il en est arrivé là (il semblait plutôt intrigué, voir intéressé, mais d'un autre côté, tout ça était nouveau pour lui et il ne sait pas grand chose pour l'instant tu me diras). Quoi qu'il en soit, ça donne envie d'en savoir plus, bonne chance pour la suite Et bordel, tu images (ou plutôt décris) très bien les diverses émotions et ressentis visuels des personnages.

_________________
Humfrais Cadbury, pour vous servir.
avatar
Humfrais


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
62/100  (62/100)
Rôle dans la Guilde: Officier de l'Ordre protecteur.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Nelween le Sam 7 Nov 2015 - 23:42

Merci pour les encouragmenets

______________________________________


CHAPITRE 2

- Hum...monsieur Villiers ? Éveillez-vous s'il vous plaît…
Secoué par la main de Mr. Nicolas, Will ne tarda pas à sortir de son sommeil. Il était toujours à l'arrière de la voiture. La pluie martelait les vitres. Il tenta de regarder à travers les gouttes pour voir où il se trouvait. Il essaya de lire l'enseigne du  trottoir sur lequel ils se trouvaient.
-  The Yellow Sign… ?
- C'est un petit restaurant. Je me suis dit qu'un petit en-cas n'était pas de trop avec la journée qui vous attends, gloussa Nicolas.
Il vrai que Will n'avait rien avalé depuis son sandwich qu'il avait dégusté dans le train. La vieille dame qui l'accompagnait était admirative de voir un si grand appétit, soulignant qu'elle avait l'impression de prendre 2 kilos rien qu'en le regardant manger.
- C'est une excellente idée...je meurs de faim !

Mr. Nicolas gloussa de nouveau et attrapa le chapeau melon qui se trouvait sur le siège à côté de lui,  sortit de la voiture et ouvrit la portière de Will pour le laisser sortir. La faible distance entre le véhicule et le restaurant avait réussit à tremper abondement les deux hommes. The Yellow Sign était un endroit minuscule. Il n'y avait pas de tables, juste un comptoir qui délimitait les clients et la cuisine. Comme il était encore très tôt, il n'y avait encore personne, pour le grand plaisir de Nicolas qui commanda rapidement un petit déjeuner complet. Après un tour rapide aux sanitaires, Will constata que son plat était posé sur le comptoir.
- Des frites… ?
- Il n'y a rien de mieux pour réveiller, répondit Nicolas dans un rire de cochon.
Reconnaissant du repas offert par son chauffeur, il entama son assiette sans broncher.
- On a roulé longtemps ?
- Pas tant que ça. Deux trois heures, au plus. Ensuite j'ai fait une petite sieste quand nous sommes arrivés devant le restaurant.
- Ah...Ealdwic est encore loin ?
- Mais nous sommes à Ealdwic !
Nicolas attrapa une dizaine de frites qu'il engloutit en quelques secondes. Will était déçu. Il imaginait le quartier complètement différent du monde qu'il connaît, à l'instar du Chemin de Traverse dans Harry Potter. Il en profita pour observer de plus près son chauffeur. Il remarqua qu'il portait une petite croix rouge qui manquait de se détacher de sa chemise et il se demanda s'il n'avait pas vu la même sur le manteau de Félix, à quelques détails près.

Après une vingtaine de minutes, Mr Nicolas décida qu'il était temps de se remettre en route. L'air était frais mais moins mordant que durant la nuit. La pluie avait finalement cessé et Will pu observer les rues qui défilaient devant lui plus en détails. Là où il s'attendait voir des magasins d'armes, des ménageries de créatures étranges, il vit plutôt d'autres restaurant, un magasin de vêtements et un coiffeur. Deux minutes ont du s'écouler entre The Yellow Sign et Temple Hall. Will était impressionné par son architecture. La voiture passa dans une arcade qui entourait une cour rectangulaire. La fontaine en son centre ne retenu pas le regard de Will plus de deux secondes lorsque celui-ci vit Temple Hall. C'était un bâtiment de pierres blanches qui rappelait presque un palais ou une cathédrale, dont la symétrie était parfaite. Mr Nicolas se gara à son entrée, et fit un signe d'au revoir au jeune homme avant de redémarrer. Will se sentait comme un adolescent intimidé. Il était intimidé lorsqu'il passa l'immense portail de Temple hall, intimidé lorsqu'il remarqua des hommes armés en uniformes rouges qui scrutaient le moindre de ses mouvements et ce sentiment était loin de disparaître lorsqu'il contempla l'immense hall du bâtiment.

Will voulu s'avancer mais il n'eut pas le temps de faire un pas qu'une dame aux cheveux courts lui demanda de patienter devant une imposante porte en bois. Il se mordit les lèvres de nervosité en se posant une nouvelle fois une foule de questions. Que faisait-il ici ? Est ce que tout ceci avait réellement un sens ? Il l'avait bien vu hier, lorsqu'il était face au Revenant : ces types ne jouent pas dans la même cour que lui. Il n'était qu'un minable à côté d'eux, bon qu'à faire de la lumière avec sa main. De plus, il ne savait absolument pas en quoi consistait ce job. Peut être que leurs motivations étaient à l'opposée des siennes et…
- Entrez !
La voix, assurée et imposante, venait de l'autre côté de la porte. Will prit une longue bouffée d'air en  tirant la poignée métallique de la porte.

La pièce était chaleureuse. Un feu de bois crépitait doucement dans un âtre. Au dessus, un tableau, type Renaissance, était accroché et un autre derrière le bureau du patron.
- Asseyez-vous je vous prie, dit celui-ci en souriant.
- Merci, bredouilla Will en tirant une chaise de cuir rouge.
Will n'arriva pas à détacher ses yeux de l'homme qu'il avait en face de lui. Jamais auparavant il n'avait vu quelqu'un qui inspirait une telle aura d'autorité et de respect. Il ne devait pas avoir plus d'une dizaine d'années que lui. Son costume était fait sur mesure, sa cravate était retenue grâce à une épingle sur lequel une petite croix bordeaux était accroché.
- Je sais que vous devez être perdu et je m'en excuse. Je me présente : Richard Sonnac. Je suis le nouveau chef des Templiers.
- Heu...d'accord...je...heu…
- Prenez votre temps jeune homme.
Will prit une nouvelle bouffée d'air. Des questions, il en avait des milliers. Il se demanda même pourquoi sa cervelle n'avait pas explosée.
- Les Templiers ? Les mêmes Templiers que durant les croisades ?
Poser cette question paru irréelle pour le jeune homme. Il en eu même la nausée.
- Oui. Laissez moi tout d'abord vous dire une chose monsieur Villiers. Il y a de nombreuses choses que vous pensez sans doutes fausses. Mais ces choses existent, et il va falloir que vous l'acceptez. Si je vous dis que par exemple, les vampires et autres créatures existent, acceptez-le.
Will ouvrit la bouche pour protester, mais aucun son n'en sortit. Une part de lui savait que ce que disait Sonnac était vrai, mais il était difficile de l'admettre. Si il n'avait pas eu son étrange pouvoir, il se serait sûrement déjà sauvé en hurlant aux fous.
- Les Templiers est une organisation millénaire dont le but est la direction du monde pour l'emmener vers des jours meilleurs. Les ténèbres, la corruption nous menacent sans cesse…
- La...direction du monde ? Que voulez-vous dire ?
- N'allez pas croire que nous voulons faire comme Hitler durant la seconde guerre mondiale. Bien au contraire. Le monde est comme un château de carte. Tant que tout est ordonné, que tout est parfait, on peut rajouter des étages à ce château, n'est ce pas ?
- Je...sans doute...mais pourquoi moi ? Je ne suis qu'un humain parmi d'autres…
- Plus vraiment. Je suppose que ces derniers temps, des choses étranges ont dû vous arriver ? Comme ci ?
Richard tendit sa main. Avec beaucoup plus de puissance et de rapidité que Will, une lumière bleuté jaillit de son paume. Le jeune poussa un cri d'admiration.
- Cette énergie est l'Anima. Elle n'était pas en vous depuis votre naissance. On ne naît pas spécial. On le devient uniquement par nos actes...et...un petit coup de pouce des abeilles.
Will se massa le crâne. Des abeilles maintenant… ?
- Sans vous en rendre compte, vous avez du en avaler une. Cette abeille ne vous appartient pas. C'est vous qui lui appartenez, Enfant du miel. L'Anima vient d'elle. Je ne vous dirai rien de plus dessus, ce n'est pas mon rôle. Si vous voulez nous rejoindre, passez la porte de droite en sortant de mon bureau. Sinon, passez celle de gauche. Mais je ne vous garantis pas que vos souvenirs seront intacts en passant celle-ci. Cette entrevue est terminée pour l'instant. A vous de faire votre choix.

Will se leva, ses jambes tremblaient, sa bouche était sèche. Le discours était assommant. Il quitta le bureau et resta planté entre les deux portes un long moment. Il savait que cet instant était celui qui déterminera l'entièreté de sa vie. Il s'imagina dans sa vie normal, à fêter Noël avec sa famille, à boire un verre avec ses potes, à rester assis derrière un bureau planté sur Facebook. Il regarda la porte de droite. Toutes ses petites choses qu'il appréciait de la vie ne seront sans doutes plus possible de ce côté là. Il allait risquer sa vie, plusieurs fois, va peut être même mourir dans l'année mais...le discours de Sonnac était sincère. Combien de personnes se sont fait tuer par le Revenant dans le parc Londonien ? Combien d'autres vont mourir sans l'intervention de Will ? Derrière un bureau de comptable, il ne sauvera personne. Will ouvrit la porte de droite.
avatar
Nelween


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/150  (30/150)
Rôle dans la Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Edoras le Jeu 12 Nov 2015 - 23:07

Pas mal du tout, comme je te l'ai déjà dis :> Mais... à quand la suite ? :p

_________________
Edoras, Elfe de la nuit Capitaine de la milice.
avatar
Edoras
Officier


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
100/100  (100/100)
Rôle dans la Guilde: Capitaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Nelween le Ven 13 Nov 2015 - 18:51

Ce week-end sans doute, vous en aviez eu pas mal parce que j'étais en vacances hein x)
avatar
Nelween


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/150  (30/150)
Rôle dans la Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Nelween le Sam 21 Nov 2015 - 12:26

La suite après 2 semaines sans contenu ! Enjoy ! Comme d'habitude hésitez pas à me donner vos impressions et remarque par  MP, ici ou en jeu
Pas encore de relecture faite.

_________________________________________________________________________________________________

CHAPITRE 3

Le Creuset était une immense pièce divisée en deux parties. La première était situé à l'entrée, où l'on trouvait moquette rouge, fauteuils en cuir, tables basses et un bar bien approvisionné en boisson alcoolisés et cafés. L'autre partie était situé un mètre plus bas, accessible par des escaliers. Il s'agissait d'une salle d'entraînement où l'on trouvait différentes armes à feu rangées soigneusement dans des valises, des armes blanches tels des épées, des griffes ou encore des marteaux d'un mètre de long. Le plus étranges parmi ces armes, c'est qu'on en trouvait également d'autres à l'apparence pourtant inoffensive. Comment peut on se battre avec une prise USB… ?

Will entra dans le Creuset. Il remarqua une bonne dizaine de jeunes occupés à s'entraîner maladroitement un peu plus bas, ainsi que trois hommes assis au comptoir. Il reconnu Félix, l'homme qui s'était débarrassé du Revenant et il se questionna comment diable pouvait-il être déjà là, alors que lui et Nicolas avaient roulés une partie de la nuit. Le deuxième homme avait un visage plutôt menaçant. Epais sourcils, bâlafre, mal rasé. Celui-ci poussait des grognements tandis qu'il regardait les combattants.
- 'vont finir par nous tirer dessus, tu vas voir.
- Allons allons Lethe, nous avons tous été débutant un jour.
Le troisième homme lui avait répondu d'une voix très calme. Will était impressionné par l'aura qui émanait de lui. Contrairement à tous les Templiers qu'il avait croisé jusqu'à présent, celui-ci était habillé entièrement en noir qui mettaient encore plus en valeur ses cheveux d'un blanc presque neige qui pendaient jusqu'à sa poitrine. A en juger ses traits, il devait avoir une bonne cinquantaine d'années et son visage, à l'image de sa voix, inspirait une quiétude sans failles.
- Mouais, si j'étais toi j'aurais déjà éliminé lui et lui, répondit Lethe en pointant du doigt deux étudiants qui tentaient de tirer sur le centre d'une cible. D'toute façon, j'aime pas ta méthode. Quand j'étais jeune, notre instructeur nous avait tous envoyés sur le terrain le premier jour et il a gardé que les survivants. C'est comme ça qu'on fait le tri !
- D'ici quelques jours je pense qu'ils auraient préférés être à votre place.
L'homme ria d'un air moqueur, Lethe parut vexé. Il attrapa son verre de pastis et le vida d'un trait avant de remarquer la présence de Will.
- Qu'est ce que tu veux toi ?
Will se saisit, perdu dans ses pensées. Il s'approcha des trois hommes et tenta de paraître le plus assuré possible.
- Richard Sonnac m'a demandé de venir ici si j'étais intéressé de vous rejoindre.
- Fallait  arriver hier soir, là c'est trop tard, aboya Lethe.
Félix se retourna et salua Will d'un signe de main avant de le défendre.
- Calme toi le balâfré, c'est pas sa faute mais celle de Nicolas. Il devait le prendre à la gare mais cet idiot a encore squatté les toilettes.
- Bordel, évidemment qu'il les a squatté après avoir bouffé autant de frites.
- Et toi qui parlait de s'entraîner sur le terrain, sachez que le jeune homme que vous voyez là a survécu à une attaque de Revenant.
- Et quoi, je dois être impressionné ?
- Viens avec moi.
L'homme aux cheveux blancs venait de parler. Il s'était adressé à Will. Il se leva du tabouret et descendit l'escalier qui menait à la salle d'entraînement. Will ne tarda pas à le suivre, laissant Lethe et Félix continuer de se disputer entre eux.
- Je te prie d'excuser ceux deux là, j'espère qu'ils ne t'ont pas mis mal à l'aise ?
- Non pas du tout.
- Bien.
Il montra les valises contenant chacune des armes de la main.
- Fais ton choix.
- Déjà ? Alors c'est ça le job des Templiers, combattre ?
- Pas seulement mais malheureusement en grande partie, oui.

Il était convainquant. Will n'eut pas besoin d'en savoir plus. Il scruta chacune des armes. Il s'approcha de la valise contenant une épée d'acier trempée. Il tendit la main pour la prendre, mais son regard s'arrêta sur les pistolets juste à côté.
- Je ne comprends pas. Pourquoi encore utiliser encore des épées alors que ça ne rivalise pas du tout avec des armes à feu ?
- Oublie tout ce que tu sais à propos des armes. Sonnac doit t'avoir parler de l'Anima, n'est ce pas ? C'est une énergie, un peu comme l'électricité. Les armes nous permettent de transformer, d'exploiter cette énergie.
- Je vois.
Will s'empara de l'épée et l'observa attentivement. Elle avait déjà servi de nombreuses fois.
- Tu dois être Will Villiers, n'est ce pas ?
- Comment le savez vous ?
L'homme sourit.
- Tu n'es pas ici aujourd'hui par hasard. Comme tous les autres ici, je t'ai sélectionné parmi de nombreuses autres recrues potentielles.
- D'accord mais ça ne…
- Parmi les 10 personnes sélectionnées, tu es le seul a avoir choisis l'épée. Et tu es également le seul a avoir fait de l'escrime. Dis moi, pourquoi est ce que tu as arrêté ?
- Ben...Je trouvais ça beaucoup trop lent. En général, c'était toujours 2 minutes à se regarder dans les yeux et ensuite on portait un coup. J'ai beaucoup trop d'énergie à dépenser, et ça me bloquait un peu. A la fin, je ne faisais plus que des fautes.
- Je comprends. Excuse-moi, je ne me suis pas présenté. Je suis Hector Crew, Maitre-Templier. Si tu vas jusqu'au bout de ta formation, je serai également ton boss.
Hector attrapa du bout des doigts la deuxième épée qui se trouvait dans la valise.
- Peut être peux tu me montrer de quoi tu es capable ?
- Oui, d'accord, répondit Will, pas rassuré du tout.

L'instructeur et son élève se saluèrent avant de s'écarter l'un de l'autre. Des élèves s'étaient arrêtés de s'entraîner pour observer le duel et ils firent de la place pour ne pas les gêner. Une goutte de sueur perla sur le front de Will. C'était la première fois qu'il allait se battre sans protections, sans épées inoffensives. C'était une véritable arme tranchante qu'il tenait dans la main. Ansi qu'Hector. A peine eut-il le temps de plonger dans ses pensées que le maitre avait déjà fondu sur lui. Will leva rapidement sa garde, mais le coup qu'Hector lui envoya fut si puissant qu'il en fût instantanément déstabilisé et manqua de chuter. Refusant de passer pour un incapable aux yeux des spectateurs et surtout de son instructeur, Will reprit ses esprits et passa à l'attaque. Sa lame cogna celle d'Hector. Il chercha une faille dans sa défense mais chaque coup d'épée était instantanément dévié. L'assurance de son opposant mit Will de plus en plus mal à l'aise. Il serra les dents, tenta d'adopter la même attitude que lui. Les lames dansaient. Longtemps. Jusqu'à ce que Will se heurta au mur. Il ne s'était même pas rendu compte qu'il reculait sous les assauts d'Hector et celui-ci comptait sûrement sur cette surprise pour mettre fin au duel. Il n'en fut rien. Will longea le mur et essaya d'inverser la situation, en mettant Hector face au mur. Celui-ci sourit. Sans qu'il n'aie eu le temps de comprendre quoi que ce soit, Will remarqua que l'épée de son maître brillait intensément. Il voulu ouvrir la bouche pour comprendre ce qu'il passe mais une puissante énergie le poussa brusquement au sol.

Hector s'approcha de Will pour l'aider à se relever. Les étudiants reprirent leur entraînement instantanément, jugeant qu'il n'y avait plus rien à voir.
- Je suis heureux que ta première rencontre avec les possibilités de l'Anima ce soit bien passée.
- Ouais c'est ça, moi aussi, râla Will. Vous auriez pu prévenir !
- Ce n'était qu'un entraînement, mais tu devras apprendre à faire face à n'importe quel  imprévu si tu veux survivre. C'était ta première leçon.


Will se sentit honteux de sa remarque. Son attention fût focalisée sur des étudiants qui faisaient d'étrange choses. Des étincelles jaillissaient des mains de certains, d'autres manipulaient un liquide, à première vue du sang, qui le mit légèrement mal à l'aise.
- Je peux faire ça avec l'Anima ? Demanda-t-il en montrant les apprentis de la tête.
- Avec un focalisateur, oui. On conseille toujours de savoir manipuler une deuxième arme en cas de désarmement de la première.
- Félix...il faisait apparaître des armes verdâtres du néant…
- Un focalisateur du chaos. J'allais te le proposer.
Hector demanda à Will de le suivre. Il ouvrit une valise qui contenait une espèce de bouclier parfaitement rond, et l'attacha sur son dos. Ensuite, il tendit la main et fit apparaître une sorte de cube qui s'évanouit quelques secondes plus tard.
- La magie du Chaos est très puissante pour ceux qui savent parfaitement l'utiliser. Tu peux faire apparaître n'importe quoi éphémèrement avec de l'entraînement. La seule limite est ton imagination. D'après ce que j'ai lu sur toi, tu en as.
- C'est ce qu'on dit en effet…
Will avait les yeux pleins d'étoiles, impatient d'essayer. Les autres armes lui semblait tout d'un coup sans intérêt quelconque. Hector décrocha le focalisateur de son dos pour le mettre sur celui de Will. Ce dernier essaya directement, en vain. Son maître n'en fut pas étonné et lui dit qu'il lui faudra un peu de temps avant d'arriver à faire apparaître quelque chose.

Ensuite, il appela tout les étudiants. Tous formèrent un cercle autour de lui. Will alla les rejoindre et se mit à côté d'une fille qui devait avoir à peu près son âge. Hector commença un discours sur l'importance de notre liberté des Templiers et des valeurs, mais le jeune homme n'écouta qu'un mot sur deux. Ses yeux se tournèrent toutes les deux secondes sur la demoiselle à sa droite. Elle avait de longs cheveux entre le brun et le roux, décoiffés par son entraînement, un visage d'une beauté que Will jugea parfaite. Lorsqu'elle lui adressa enfin un regard, Will regarda à nouveau son « professeur », espérant qu'elle ne l'avait pas remarqué.
- ...et, aujourd'hui, vous êtes une quinzaine. D'ici un mois, je ne prendrai que trois d'entre vous avec moi. Les autres devront se contenter de missions sans intérêt pendant un long moment pour des clopinettes, c'est moi qui vous le dit. Alors faites vos preuves, et soyez prêt pour votre épreuve.
Maintenant, reprenez l'entraînement.
Un brouhaha se leva parmi les étudiants. Alors que certains étaient enchantés, d'autres étaient pris de panique et d'autres encore ricanèrent en menaçant les autres qu'il était inutile de continuer. Quand à Will, il croisa les bras tout en regardant Hector. Ce dernier lui sourit. Une épreuve, hein ? Il serra les poings.
avatar
Nelween


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/150  (30/150)
Rôle dans la Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Nelween le Dim 27 Déc 2015 - 15:21

CHAPITRE 4

Les jours suivant furent éprouvant. Les jeunes recrues dormaient dans un dortoir où le confort était réellement à revoir et leurs nuits étaient courtes. Bien qu'elles ne devaient  pas se lever sous les cris d'un moniteur sadique, la plupart d'entre elles mettaient leurs réveils à 4h30 du matin pour être le plus rapidement à l'entraînement. Ce n'était absolument pas le cas de Will qui se levait vers 10-11h. Ce comportement lui avait déjà attirés quelques réflexions déplacées de la part de ses rivaux et il sentait que certains Maitres-Templiers ne l'aimaient pas. Il se défendait en prétendant ne pas être productif en dessous de 10 heures de sommeil. Mais il n'était pas le seul à être pointé du doigt par les autres recrues. Tout le monde l'était. Un climat glacial s'était installé parmi eux depuis qu'ils ont appris que seul trois d'entre eux feront partis de l'équipe d'Hector. Lui, il ne comprenait pas. C’était pas non plus le concours du siècle...

De nombreux Maitres-Templiers venaient aux entraînements sous la demande personnel d’Hector. Will a eu l’occasion d’apprendre à maitriser le Chaos avec l’aide de Félix, l’homme qui l’avait sauvé dans le parc. Le troisième jour,  il en avait profité pour lui poser quelques questions.
-C’est si important que ça d’être dans l’équipe d’Hector ?
-En quelques sortes ouais.    
Félix montra deux Templiers du doigt qui gardaient la porte.
-Ceux-là par exemple ont été recalés. Et c’était y a une bonne dizaine d’années. Depuis, baaah…ils gardent des portes. J’crois même qu’ils pourraient te faire une liste complète de tous les types de portes qui existent
-Mais il y a d’autres moyens de monter les échelons, non ?
-Ouais, si on t’en donne l’occasion. Et c’est rare. Certains ont même pas besoin de passer par là parce qu'ils ont un meilleur CV, genre les hackeurs. C'est une idée de Sonnac et il a bien raison, faut vivre avec son temps. Mais bon, en parlant d'occasion, t’en as une, là. Bon allez, au boulot maintenant.

Le quatrième jour, Hector s'occupa de Will. Il ne lui avait pas adressé la parole depuis leur première rencontre.
-Bien. J'espère que tu t'es exercé à manipuler l'Anima, car aujourd'hui il ne s'agira que de cela.
-C'est à dire que...dans un sens oui, mais je l'ai seulement utilisée pour manipuler le Chaos et je n'ai aucune idée de quel façon m'en servir avec une épée.
-Lorsque tu utilises le Chaos, tu façonnes l'Anima pour lui donner une forme. Avec une arme blanche, ce n'est plus la peine. La forme est déjà là. Mais l'Anima peut y circuler de la même façon. Tu dois utiliser ton esprit et ton imagination pour que ça marche. Il y a trois choses que tu dois maîtriser impérativement. Nous verrons les deux premières aujourd'hui.
Hector se plaça à quelques mètres d' un mannequin d'entraînement et retira son épée de son fourreau. Il positionna la lame perpendiculairement à ses yeux et quelques secondes après, il était lancé. Il frappa plusieurs cours dans l'air et on eut l'impression que l'air vibra à chaque mouvement. Les vibrassions dansèrent jusqu'à toucher le mannequin violemment, le déchirant par endroit.
-Voici la première. Bonne chance, Will.
Le Maitre-Templier s'en alla discuter avec une autre élève. La fille aux cheveux brun-roux que Will avait observé le premier jour.  Elle n'avait pas adressé un mot à quiconque depuis son arrivée, ce qui lui a bien sûr valu des messes basses de la part des autres. Ses émotions étaient impalpables. Etait-elle contente d'être ici ? Une chose était sûr pour Will : elle ne vise pas le groupe d'Hector uniquement pour échapper au babysitting de portes. Perdu dans ses pensées, il la regarda s'entraîner avec Hector à la manipulation du pistolet. Il était impressionné par ces mouvements qui traduisaient déjà une bonne maîtrise de l'Anima. A la différence qu'elle, elle savait déjà manipuler des pouvoirs dit « d'Elementaliste ». Elle pouvait créer au creux de sa main un feu naissant ainsi que quelques arcs électriques.


Will cligna des yeux et se reconcentra sur l'objectif : frapper ce mannequin de loin. La première chose à faire était de ressentir l'Anima circuler dans son épée, il l'avait bien compris. Grâce aux derniers jours, il y arriva assez rapidement au bout d'une dizaine de minutes. Ensuite, il frappa dans le vent en essayant de dépenser son Anima. En vain. Son énervement montait à chaque nouvel échec.
-Besoin d'aide ? Demanda une voix derrière lui.
Il se retourna. Une recrue, qui devait être un peu plus âgé, se tenait devant lui. Blond, mal rasé, il tenait une immense masse de fer qui lui occupait les deux mains.
Pourquoi tu m'aiderais ? Siffla Will sur la défensive.
-Ah ouais d'accord, je pensais que t'étais pas aussi lourd que les autres. Bah tant pis, démerde-toi alors.
-Non attends...C'est juste que...les autres sont tellement lourd comme tu dis que je pensais que tu venais te foutre de ma gueule.
-Aymeric, se présenta le jeune homme en lui tendant se main.
-Will, répondit-il en la serrant. Donc ouais, si t'as une technique, je suis pas contre.
Aymeric sourit et se positionna face au mannequin, sa masse brandie.
-Le truc, c'est que sentir l'Anima circuler, c'est pas suffisant, faut que tu la stockes, et quand tu sens que t'en as assez, tu frappes !
Dès qu'il eut finit sa phrase, il abattit son arme au sol. Une onde de choc s'en dégagea et vint frapper le mannequin qui céda sur le coup.
Compris ?
Le jeune épéiste hocha la tête et essaya à son tour. Il ressentit rapidement un surplus dans l'Anima et au moment critique, fendit l'air. Il avait réussi.

Will passa le reste de la journée en compagnie d 'Aymeric. Hector était revenu vers lui pour lui apprendre à solidifier son arme pendant un court instant. En effet, certains coups peuvent être si puissant que sans cette technique, elle pourrait se briser immédiatement. Le soir, comme il n'y avait pas de réfectoire chez les Templiers, Will et Aymeric se rendirent dans une restauration rapide où ils firent une nouvelle rencontre avec Nicolas, occupé à déguster un hamburger. Celui-ci les invita à rejoindre sa table.
-Alors...comment se passe vos premiers jours chez les Templiers ?
-Super cool ! S'exclama Aymeric. J'pensais pas qu'on pouvait en faire autant, j'ai juste l'impression d'être dans un jeu vidéo là !
Nicolas éclata d'un rire gras.
-Personnellement, commença Will, j'ai encore du mal à prendre ça au sérieux. C'est vraiment nécessaire tout ça ? Jveux dire, pour la plupart des trucs, genre un Revenant par exemple, Félix l'a tué en quelques secondes. Une arme à feu en aurait fait autant, non ?
Nicolas fronça les sourcils et perdit soudain toute bonne humeur.
-Mon garçon, les Revenants ne sont encore rien par rapport à ce qui t'attends. Il existe des créatures que tu n'imagines même pas tellement elles peuvent être effrayantes. Et ce jour là, tu as intérêt à être bien armé. Et moi...( il toucha son ventre ) comme ce stress me faisait légèrement grossir, j'ai décidé de me vouer entièrement au transport.
-Le stress, hein ? Chuchota Aymeric à Will.
Ce dernier étouffa un rire.
-Ecoutez, dit Nicolas avec le plus grand des sérieux, pour avoir fréquenté Hector j'aimerais tout de même vous mettre en garde. Même si il parait très sympa et tout ce que vous voulez, il n'en demeure pas perfectionniste et à la fin de votre entraînement il ne se contentera pas de quelques jongleries d'Anima pour choisir qui d'entre-vous feront parti de son groupe. Soyez très prudent.
Cette réflexion jeta un froid sur la table.

Lorsque le soir fût venu, des flocons de neiges commencèrent à tomber lentement jusqu'à se rassembler au sol. Will et Aymeric était revenu aux portes de Temple Hall. Alors que Will s'apprêta à y rentrer, Aymeric le stoppa en lui demandant de le suivre. Le jeune épéiste hocha la tête et le suivit sur le côté droit du bâtiment. Le blondinet attrapa la corniche et commença à escalader le bâtiment.
-Bordel mais t'es malade ? Paniqua Will. Tu vas te casser la gueule avec la neige !
-Allez viens, fais pas ta chochotte, en plus tu le regretteras pas. Y a qua
-Ouais bon...
Will chercha un appui sur la pierre. Il fut surpris de la facilité de l'ascension, comme si ce côté du bâtiment avait été conçu pour être grimpé. Au sommet, tout Ealdwic était visible avec les réverbères qui éclairait chaque ruelle. Aymeric était assis sur une gargouille de pierre, une cigarette à la main.
-Tu vois, commença-t-il en évacuant de la fumée de sa bouche, quand je vois ça et ben je me dis que ça vaut le coup.
-Le coup de quoi ?
-Bah d'avoir accepté de travailler avec eux tiens !
-La vue du haut de Temple Hall... ? C'est ça ta motivation ?
-Tu sais, dit il dans un rire étouffé, t'as pas besoin d'une seule motivation. Faut juste un peu profiter du moment présent et se détendre. Un jour, on sera trop vieux et ça sera trop tard pour s'éclater. Pour voir la vue qu'on a du haut des bâtiments, tu vois ?
Will ne répondit pas et se contenta d'observer Ealdwic.
-Et dès que tu descendras sans pouvoir y remonter, murmura Aymeric, il ne te restera plus que les souvenirs.
avatar
Nelween


Feuille de personnage
Tabard Tabard:
30/150  (30/150)
Rôle dans la Guilde:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Secret World : L'éveil

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum